À toi, la maman sensible

woman cry

À toi la femme, la maman sensible,

Toi qui pleures à chaudes larmes, qui ris aux éclats, qui parles parfois trop fort et qui cries de bonheur ou de rage.

Toi qui se laisses tout simplement emporter par les émotions qui t’habitent, qui t’entourent, n’importe où, n’importe quand.

Toi qui s’émeus facilement en écoutant les paroles d’une chanson qui te touche, peu importe l’endroit, dans ton auto, à l’épicerie et même dans les toilettes du centre d’achats.

Toi, qui en faisant la vaisselle un mardi soir, regardes par la fenêtre et vois tes enfants jouer ensemble et finis par verser une larme dans la mousse tellement tu les trouves beaux. Toi qui se dis que le temps passe vite et qu’un jour tu ne seras plus là pour voir ce beau spectacle.

Toi qui se présentes au concert de fin d’année de ta cadette la larme à l’œil, avant même de t’asseoir, de voir ce qu’elle a accompli. Nées de la fierté que tu ressens d’être sa maman, tes larmes de joie coulent sur tes joues tout au long du spectacle parce que quelque chose de plus grand que toi gonfle ton coeur d’un bonheur et d’un amour qui ne se décrivent pas.

Toi qui écoutes la Voix junior le dimanche soir et qui pleures sa vie en s’imaginant le feeling intérieur des parents, le stress de ceux-ci, la déception de ceux qui ne seront pas pris, les émotions des chanceux qui seront choisis.

Toi, qui parfois devant une critique, même si elle est constructive, éclates en sanglots, blessée ou fâchée contre toi-même ou ceux qui ont osé te faire une remarque.

Toi qui vis tellement d’émotions, tout le temps.

Toi, qu’un rien touche.

Toi qui n’aimes pas trop les surprises, de peur de ne pas savoir gérer ce trop-plein de petites étincelles, de flammes d’émotions.

Tu es belle, ma sensible.

Tu es belle, car il n’y a rien de plus vrai dans la vie que les émotions qui nous habitent. Il n’y a rien de plus vrai qu’une larme de joie, de rage, de peine ou de colère. Rien de plus authentique qu’un sourire de fierté, de joie, d’amour ou de bien-être.

Tu es belle, car ta sensibilité te permet de ressentir ce qui se passe autour de toi, d’être en symbiose avec ton environnement et avec toi-même, et ça, c’est beau.

Tu es belle, car peu importe l’émotion qui te transperce, ta sensibilité nous touche, nous émeut, nous fait rire et nous fait du bien, car elle est vraie et notre monde rempli de fausseté et de paraître en a bien besoin.

Ne cache jamais, au grand jamais cette belle sensibilité devant tes enfants, car c’est l’une de tes plus grandes forces et de tes plus belles qualités.

 

Josiane Francoeur
JOSIANE FRANCOEUR

Une réflexion sur “À toi, la maman sensible

  1. Lara Répondre

    Merci…

    On se juge avec tellement de mots pas gentils, quand on est comme ça!!

    Ça fait plaisir de voir que des gens trouvent que c’est une bonne chose!

    -XOX-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *