Le ketchup, cette arme ultime

bottle of ketchup

Ça y est. C’est l’heure.

Il est 17h00. Tu reviens du boulot et tu t’embarques dans la préparation du souper. Tu cuisines avec les enfants dans les pattes. Ils se plaignent tellement que ça donne l’impression qu’ils vont probablement mourir de faim dans les prochaines secondes si tu ne les nourris pas right nowTu te casses la tête à leur cuisiner un bon petit plat qui inclut au minimum trois des quatre groupes alimentaires et tu assaisonnes avec amour cette jolie nourriture pour plaire à leur fin palais.

À 17h30, tu déposes une assiette chaude devant tes p’tits affamés en espérant qu’ils se jettent dessus corps et âme pour assouvir leur inexorable faim. Mais non. Tout d’un coup, ils sont beaucoup moins pressés de s’alimenter. « C’est quoi? », « J’aime pas ça! », « Je veux du macaroni à la place. », « Ça sent drôle. », « C’est-tu des légumes? », « C’est-tu de la viande? ». Bref, ils sont passés d’enfants sous-alimentés à fins critiques culinaires en quelques secondes.

Après avoir essayé plusieurs stratégies de marchandage, de renforcement, d’encouragement et de menaces, tu sors l’arme de destruction massive : le ketchup. Parce que les enfants, ça utilise le ketchup pour tout, v’là un petit top quatre des plats que tu gâcheras en les arrosant de ketchup.

 #1  Le classique pâté chinois

Ou plutôt le ketchup au pâté chinois. Y’a comme une règle secrète qui dit que du pâté chinois, c’est sous une épaisse couche de sauce rouge que ça vient. Steak, blé d’inde, patate… Môman avait oublié le ketchup, c’est pour ça que l’autre Thérèse réussissait jamais sa maudite recette!

 #2  Tout ce qui s’approche de près ou de loin à un morceau de viande

Peu importe la cuisson, la marinade, les assaisonnements pis tout le reste, la viande ne sera jamais – jamais – acceptée sans un bain de ketchup pour y noyer chaque micro morceau. Aussi bien cuire ça tout nu dans la poêle, moins de prise de tête!

 #3  La totalité de l’assiette du brunch

Crêpes au sirop d’érable compris. Ben oui. Le concept sucré-salé n’aura jamais eu l’air si dégoûtant. Après avoir trempé les saucisses dans le bain de ketchup, tes p’tits vont racler le fond de l’assiette avec un morceau de crêpe dans le sirop de poteau pour s’assurer de récolter chaque petite goutte de ketchup.

 #4  La sandwiche de pain blanc au ketchup

Pour les palais les plus fins, tu pourras cuisiner des sandwiches au ketchup pour souper le vendredi soir. Le cœur te lève en tartinant ta tranche de pain blanc ben straight, mais tes enfants te regardent avec des étoiles dans les yeux pis une marrée montante de salive au bord des lèvres.

Bref, le ketchup que t’aimes ça ou pas, il reste que ça peut te sauver – ou te gâcher – bien des repas. Juste pour la consommation de cette recette numéro 57 de monsieur Heinz, abonne-toi chez Costco, tu vas rentrer dans ton argent certain!

Amy Bureau
AMY BUREAU

Une réflexion sur “Le ketchup, cette arme ultime

  1. Louison Tremblay Répondre

    Cet article se veut drôle mais il ne l’est pas car il représente malheureusement une réalité trop répandue. Alors que l’obésité est un problème si préponderant dans la société occidentale, alors que pour la première fois de l’histoire les enfants auront une espérance de vie moins grande que celle de leurs parents à cause des maladies associées à l’obésité, des parents trouvent drôle de bourrer leurs enfants de sucre. Du ketchup, c’est d’abord et avant tout du sucre et c’est le parent qui en a acheté et donné à ses enfants. Le rôle du parent, c’est de fournir des aliments de qualité à ses enfants, pas de la camelote. L’enfant choisit la quantité et oui, il peut aussi choisir de ne pas manger. Au bout de deux, trois,ou quatre jours, si le parent reste calme et compatissant, mais sans céder ni faire la morale, l’enfant mangera. Que le parent s’occupe de son assiette à lui et qu’il laisse l’enfant tranquille avec la sienne. Les repas en famille servent à partager, discuter dans le plaisir et donner l’exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *