9 façons de te remettre d’une nuit de m*rde

woman tired with coffee

Il y a soixante-douze mille bonnes raisons de passer une nuit de m*rde, que tes p’tits aient deux mois, quatre ans ou huit ans et demi. Quand c’est pas la gastro pis le rhume qui se chargent de te faire vivre un calvaire nocturne, c’est le plus jeune qui fait ses dents, le plus vieux qui a fait un cauchemar ou celui du milieu qui a fait pipi au lit qui s’en charge. Au matin, t’as les cernes jusqu’en dessous des bras pis une humeur de cauchemar. Qu’à cela ne tienne, voici neuf astuces pour apaiser ta souffrance.

#1  Le café à profusion

Cliché, mais oh combien nécessaire, le café n’est pas véritablement une astuce pour mieux passer à travers ta journée la gueule à terre, mais un nutriment essentiel à ta survie nécessaire à l’accomplissement des points 2 à 9.

#2  Le sucre en quantité illimitée

Je sais que tu fais attention à ce que tu manges et que tu prends la résolution de faire un virage santé dans ton assiette au moins une fois par semaine, mais après une nuit de m*rde, t’as le droit de manger du sucre. Autant de sucre que ton corps est capable d’en ingérer. Ça fait que sors les œufs Cadbury, le gâteau McCain pis les biscuits aux pépites de chocolat. Y’est rien que six heures du matin ? Ben oui, pis ? Y’est où le problème ? Y’a pas d’heure pour apaiser les souffrances d’une âme vidée.

#3  Le magasinage en ligne

Magasiner en ligne, ça revitalise ton âme pis à défaut de pouvoir partir faire du lèche-vitrine pendant trois heures en solo, tu peux te ploguer la caféine direct dans les veines en mangeant des cocos Cadbury tout en magasinant simultanément. C’est-tu pas wonderful ça ?  Tu ne sais pas quoi acheter ? Crée-toi donc une couple de besoins rien que pour toi. Ajoute-toi un gros 20$ de budget pour toutes les heures de sommeil perdues. Tu le mérites.

#4  Le film qui achète la paix un gros quinze minutes

Dans un monde idéal, t’aimerais ça te recoucher une petite demi-heure, mais l’expérience t’a appris que tu pouvais toujours rêver. À défaut de pouvoir dormir, plogue tes petits devant une émission quelconque et bénéficie d’un gros quinze minutes les yeux fermés à entendre ta progéniture chialer et demander un paquet d’affaires à qui mieux-mieux en faisant mine de ne pas l’entendre.

#5  Les changements de shift

Vous êtes deux adultes chez vous ? Ben c’est l’heure du changement de shift. Passe le flambeau à Papa pis retourne donc te coucher (avec des bouchons) une petite heure. Le manque de sommeil, c’est pas meilleur pour ton humeur que pour ton couple; en l’exposant de même, ton chum ne pourra que t’encourager dans ta démarche.

#6  Le déjeuner au restaurant

C’est vrai que sortir au restaurant avec les enfants, c’est un sport en soi. Sauf que des fois, ça fait du bien de changer d’air après avoir passé une nuit debout. À défaut de te redonner le jus qui te manque, ça change le mal de place. Pis si ça se passe ben mal, tu vas ressentir ton premier moment de bien-être de la journée en revenant chez vous.

#7  La sieste d’avant-midi obligatoire

Tes enfants ont passé l’âge de dormir le matin ? Right,  mais ils viennent aussi tous de te faire passer une nuit de m*rde. Ce faisant, ils ont aussi passé une nuit de m*rde, t’sais. Ça fait que c’est une maudite bonne raison pour recoucher tout le monde à dix heure et demie, toi y compris.

#8  Le congé de tâches

T’as deux-trois heures de sommeil à ton actif, t’as pas de face pis aucune énergie. Ça me semblerait assez salutaire de ta part de ne pas te lancer dans le lavage, la balayeuse pis toutes les autres patentes qui risquent de siphonner le peu de bonheur de vivre qui reste dans ton cœur. Ça fait que mets ça sur pause, fille. Aujourd’hui, tu fais rien.

#9  Positiver

À défaut de pouvoir dormir, positive. Le meilleur est devant. Quand tu vas être morte, tu vas pouvoir dormir tout le temps. C’pas rien, ça.

Ça fait que c’est ça ! Lâche pas pis couche-toi de bonne heure à soir. Parce qu’en tant que mère, qui sait ce qui t’attend la nuit prochaine ?

logo parfaite maman cinglante

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *