Les 5 types de mamans d’estrade

kid in tribune

Le samedi matin à 9h00 sonne le commencement d’un rituel sociétal immuable. C’est le moment où tous les parents brûlés de leur semaine vont s’entasser sur des bancs de plastique d’aréna, de gymnase ou de piscine afin de permettre à leur descendance de s’accomplir à travers une activité sportive. Parmi cette foule hétérogène, on a la chance d’observer cinq spécimens types de mamans.

#1  La coach

Elle, elle prend ça à cœur! Assise sur le bout de son siège du début à la fin, elle ne quittera pas son enfant des yeux de tout le cours. Elle crie souvent, en alternant entre les mots d’encouragement et les conseils que tous les parents entendent, mais qui passent dix pieds au-dessus de la tête de son petit sportif.

#2  La sociable

Possiblement une mère à la maison en carence de conversations d’adulte, elle profite du cours de son enfant pour ne faire qu’une chose : jaser. Elle connaît tous les parents, tous les enfants; elle est toujours impliquée dans le C.A ou le C.E ou le comité de financement ou l’organisation du tournoi. Ou dans toutes ces réponses.

#3  La techno

Passe le cours les yeux rivés à son cell ou sa tablette. Elle est probablement le numéro un mondial à Candy Crush. Sur une note plus positive, elle est la seule à prendre le temps de photographier ou filmer son kid avec ces mêmes appareils.

#4  L’organisée

Avec elle, on oscille entre l’admiration et l’intimidation. Parce que cette mère, elle est quelque chose. Elle s’installe dans la cuisinette du gymnase avec son portable et un sac rempli de papiers et de livres. Toute la matinée, elle lit, surligne, fouille, tape, note et rature. On pense qu’elle est possiblement un agent de la CIA. Ou une mère aux études, c’est selon.

#5  La party girl

Celle-ci est généralement tellement enthousiaste de voir arriver le vendredi soir qu’elle en oublie ses obligations du samedi matin. Elle sort donc souper ou danser ou boire (ou les trois) jusqu’à pas d’heure. On la reconnaît facilement dans « l’assistance parentale » ; elle arrive chaussée de Uggs, une couette approximative sur la tête et un café format XXL à la main. Elle passera toute la durée du cours à somnoler et s’hydrater les yeux au Clear Eye.

Voilà, les barrières sont tombées, on se connaît toutes! À c’t’heure peut-on juste arrêter de s’ignorer à chaque samedi que le bon Dieu fait? Toi, la maman sociable, parle avec la techno! Elle pourra t’aider à créer la page Facebook du club de hockey et en même temps te partager de belles photos qu’elle a prises de ton enfant pendant la compétition! Maman organisée, tu as BESOIN de jaser un peu avec la party girl. Elle te fera comprendre que t’as le droit de décrocher de temps en temps et de t’amuser! Party girl, tu penses que la mère sociable t’énerve, mais elle pourrait aussi éventuellement emmener ta fille au cours de gym en même temps que la sienne, et ainsi te laisser un matin pour vivre ton lendemain de veille en toute quiétude! Maman-coach, toi qui vois tout, tu as sûrement de bonnes idées pour améliorer le rendement de l’équipe ou le fonctionnement de l’organisation. Tout ce qui te manque, c’est une mère organisée pour mettre ça en place, et une mère sociable pour passer le mot!

Mamans d’estrade, allions-nous, et ensemble nous pourrons dominer le monde!!

Mélissa Brassard
MÉLISSA BRASSARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *