Peppa Pig: les choses trop simples de la vie

peppa pig

Qui ne connaît pas Peppa Pig ? Une famille de cochons dessinée par Picasso alors qu’il avait trois ans. Deux yeux sur une tête toujours vue de côté. Cette émission, tu vas la reconnaître facilement; ça pique les yeux par son rudimentarisme. L’introduction de chaque épisode est destinée à faire rire les enfants car chaque membre qui est présenté se permet de grouiner plus fort que le cochon précédent.

Tout d’abord, faisons les présentations comme il se doit.

La petite famille de quatre vit dans une petite maison sur une butte de terre tellement ridiculement hautement escarpée que si c’était dans la vraie vie, ça leur prendrait un hélicoptère pour se rendre sinon leurs freins seraient finis après un mois. Les grands-parents, oncle, tante, cousin et cousine Pig (ben oui, c’est leur nom de famille) viennent leur rendre visite de temps en temps. Mais la famille Pig n’est pas seule dans l’émission. Nooooooooon, madame! Les famille Rabbit, Sheep, Cat Dog, Pony, Zebra, Elephant, Donkey, Fox, Kangourou, Wolf, Goat, Girafe, Bear sont là, ainsi que Madame Gazelle, Monsieur Bull, Madame Cow, et même Monsieur Patate. De la vraie originalité.

Comme dans toute émission pour enfant qui se respecte, on va encourager l’ambivalence dans le choix de la future profession : M. Bull, par exemple, est infirmier, chauffeur de taxi, maçon, éboueur et joueur de tuba. Ouais. Se faire soigner par un éboueur, ça doit être assez désagréable pour le nez et on repassera côté contamination.

Si tu écoutes Peppa Pig, fais pas le saut : dans cette famille de cochons, tout le monde est atteint d’un genre d’épilepsie synchronisée, déclenchée par le rire. À un moment donné, ils vont inévitablement lâcher une blague pas drôle du tout, et là, tout le monde va se jeter à terre en riant. N’essaie pas ça à la maison; ça fait mal au dos en joualvert. Au début, tu te dis « What the f**k?!? ils sont possédés ou quoi??!! », mais avec le temps, tu vas finir par t’en contrefoutre t’habituer, comme de l’émission en soi d’ailleurs.

Les histoires de Peppa Pig sont aussi simplistes que les dessins. Par exemple, aujourd’hui, Papa, Maman et les marmots s’amusent dans les feuilles. C’est ça. On a fait le tour de l’épisode.

On en vient souvent à se demander où Papa et Maman trouvent tout ce temps libre pour s’amuser avec leurs enfants!… On apprend que Papa Pig travaille comme architecte et maman travaille à la maison sur son ordinateur. Oh wow. Je veux sa job à elle, moi. Pouvoir concilier travail à la maison et famille aussi habilement, c’est chanceux.

Je voudrais pas t’emmerder avec leurs histoires aussi absurdes les unes que les autres te vendre la mèche sur leurs aventures, alors j’ai décidé de ramasser les perles de phrases de chaque épisode qui vont te friser les oreilles et qui vont te faire hésiter à remettre ça à l’écran. Après tout, t’as le droit de connaître le vrai visage de ta gardienne préférée (la télé).

#1  Narrateur: « Papa Pig adore rien faire. »

À go, on renforce le stéréotype du papa pâte molle incrusté dans son divan en train de « gamer »… Non, sérieusement, je pense que Papa Pig est un TDAH non diagnostiqué…Il a perdu la notion du temps en pleine semaine! Hey, pour penser qu’on est samedi alors qu’on est jeudi, tu te dis : « Et hier, il a travaillé ou pas, là?!!

#2  Madame Gazelle: « Je suis une enseignante, alors je vous prends votre voiture! »

Celle-là, elle a écouté trop de films et en plus, elle se prend pour un policier! Arrêtez-la, quelqu’un!

#3  Le petit Pedro se met à tousser à la garderie. La puéricultrice, Madame Gazelle, s’exclame alors : « Ne vous en faites pas! Je vais appeler le médecin » et le médecin arrive à la garderie pour soigner le tousseux.

Sauf que dans la vraie vie, elle aurait alors une poursuite judiciaire de la part de la mère du p’tit-qui-a-toussé pour avoir callé le médecin sans l’avis d’un parent pis finalement, l’épisode suivant aurait dû s’intituler « Madame Gazelle et son joyeux séjour en prison ». Et ça, c’est sans compter que le médecin aurait certainement dit à Madame Gazelle de se slaquer l’hypocondrie avec sa toux pis que, by the way, ça fait longtemps que les médecins ne se déplacent plus à domicile.

#4  « Monsieur le médecin, vous n’êtes jamais malade, vous? Non, moi, je mange une pomme par jour »

Aaaah. Eh ben voilà qui simplifie tout. Moi qui me cassait la caboche avec mon mélange de ginseng à l’échinacée, de jus d’organe d’orange, de cataplasme de poudre de perlimpinpin à la moutarde, de thé décaféiné au gingembre marin des bois. Merci, Peppa Pig.

Bon, j’ai assez bouffé ton temps libre, je pense que t’as eu le topo. La prochaine fois que tu verras les cochons de Picasso, verse-toi un bon verre de vin à leur santé : ça risque d’être plus comique avec un verre dans le nez.

Marie Lune
MARIE LUNE

2 thoughts on “Peppa Pig: les choses trop simples de la vie

  1. La p'tite Répondre

    Chez nous, on ‘a jamais écouté l’émission, mais on a un livre. Le nom de famille n’est pas Pig dans le livre, mais Cochon. Et mon fils n’entend pas Peppa, il entend Pépère. Il ne comprend pas pourquoi Papa et Maman sont crampés chaque fois qu’il demande à lire le livre de Pépère Cochon!

  2. Calippe Olivia Répondre

    Merci pour ce billet. Je suis avec assiduité votre blog et j’ai bien reconnu là une réflexion que je m’étais déjà faite sur ce dessin animé. Le graphisme est affreux, il y a pas d’histoire et le pire c’est que c’est vraiment mauvais pour les enfants. Les enfants Pig sont mal élevés, ils répondent, se roulent dans la boue, refuse leur légume… Bref le bon exemple pour nos petites têtes blondes. Ajoutons à ça le fait que les auteurs n’ont surement jamais dépassé le niveau de la maternelle (faute de syntaxe très courante et quand il parle de sciences ben y a de quoi s’évanouir tellement c’est des conneries) et évidement c’est remplir à pléthore de clichées.
    J’étais tombé dessus enceinte, on avait regarder un épisode avec mon copain pour comprendre comment un truc aussi moche pouvait avoir tant de succès, ben j’ai toujours pas compris. En tout cas ici, on ferra tout pour empêcher notre fille de voir cette daube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *