Marie-Ève Veilleux



Maman de deux enfants et enceinte du troisième (et dernier!!! J'en voulais six à l'origine mais je me suis rétractée), je suis infirmière, ce qui fait de moi une maman poule parce que j'anticipe tous les bobos que mes enfants pourraient se faire. Seule avec les enfants le soir, je gère un terrible two et un fucking four en même temps ce qui donne lieu à plusieurs péripéties. Un brin sarcastique, je suis toujours là pour me faire l'avocat du diable ou tout simplement donner une petite claque dans le dos. Je refuse catégoriquement de vieillir, alors je n'ai pas trenteans mais bien vingt-neuf ans et trois-cent-soixante-cinq jours.

Posts récents

À toi, mon filleul

À toi, mon cher filleul, Bientôt neuf mois à t’attendre, à t’imaginer, à te désirer. Tu ne le sais pas encore, mais tu as choisi comme parents des gens formidables. Des parents aimants, amoureux et complices. Et eux m’ont fait l’honneur de me demander d’être cette personne pour toi. C’est avec beaucoup de joie, un Lire la suite…

À toi, la maman de la fillette aux choux de Bruxelles

En réaction au texte Ma fille est LA fillette aux choux de Bruxelles paru sur notre plateforme le 17 juin 2018. À toi la maman de la fillette aux choux de Bruxelles, J’aimerais d’abord te dire de ne pas t’en vouloir. De ne pas penser que tu aurais pu être là pour protéger ta fille. Lire la suite…

Et si tu acceptais de l’aide, la mère

On dit que ça prend un village pour élever un enfant. Tu as cru à cette affirmation seulement après la venue de ton premier petit trésor. Parce qu’avant ça, toi, tu étais une superwoman. Tu pensais t’en sortir toute seule avec ton chum, mais on va se le dire, dans notre société de métro-boulot-dodo, y Lire la suite…

À toi, mon bébé pressé

Tu as décidé de faire ton entrée dans ce monde de façon remarquée. Quelques semaines d’avance avec un début de vie un peu plus compliqué. Je n’étais pas prête. Mon corps l’était, mais ma tête et mon cœur ne l’étaient pas. Et te voir comme ça me faisait mal. Je me suis sentie comme un Lire la suite…

Aaaaah ton BABI d’amour

Si on t’avait dit qu’en accouchant de ta petite deuxième, ça allait être ainsi, tu ne l’aurais pas cru. Ton premier était tellement… tellement… calme. Ça a pris quelques semaines avant que tu découvres cet article qui parlait des BABI.  BABI : bébé aux besoins intenses. Terme non médicalement reconnu (QUOI????). Ok, pour ton bébé ça changera rien, il n’arrêtera Lire la suite…

Tes nausées de grossesse

Tu n’en es pas à ta première grossesse, mais celle-ci sera différente. Tu pars avec plein de bonnes intentions. Tu mangeras bien, tu continueras à t’entraîner pour garder la forme. Tu prendras le temps de savourer chaque étape. Tout ça parce que même si tu en voudrais d’autres, tu sais que c’est ta dernière grossesse. Lire la suite…