Cher voisin, l’été arrive et mes enfants vont faire du bruit

kids fight outside summer

Salut ! C’est moi, ta voisine bruyante, t’sais celle que tu regardes régulièrement avec des gros yeux et dont la cour est pleine d’enfants et de musique quand il fait beau ? Je veux seulement t’avertir que ça ne changera pas cet été.

Je vais fort probablement, cette année encore, avoir une cour pleine de petits qui crient et qui rient trop fort. Je comprends que le bonheur qu’ils expriment à pleins poumons puisse être dérangeant par moments mais tu vois, ce sont des enfants pis moi, les voir aller, ça remplit mon cœur de mère à un point tel que je m’arrange ben souvent pour tous les avoir chez nous. J’aime les voir heureux, jouer et se bourrer la fraise à grands coups de Popsicles pis de melon d’eau tranché.

Ça se peut aussi que tu passes l’été à entendre les ressorts de ma trampoline grincer. Parce que je te jure, elle ne dérougira pas la pauvre. Puisqu’il est interdit de sauter à plus de deux à trois à la fois, tu comprendras qu’ils doivent former des équipes, y aller à tour de rôle et que ça aussi, des fois, ça génère du bruit.

Il y a aussi de grosses chances que tu doives composer avec des balles et des moineaux qui atterriront sur ton terrain dû à la proximité de nos maisons. Mes enfants sont avertis de ne pas marcher dans tes plates-bandes mais de ton côté, essaie d’être indulgent quand ils viendront sonner chez vous pour récupérer les jouets.

Ce n’est pas non plus impossible que tu assistes à quelques chicanes de ton balcon; tu comprendras qu’autant de mini-humains réunis, ça peut créer des frictions. Ceci étant, je vais sûrement avoir besoin de lever le ton une couple de fois pour régler les conflits de la journée.

Je comprends que mes enfants et leurs amis font régulièrement beaucoup de bruit et que ça ne fait pas toujours ton affaire. Mais sache que je leur rappelle régulièrement l’importance de respecter le voisinage, que c’est un work in progress et que des enfants resteront toujours des enfants. Si tu ne peux pas le gérer, rien ne t’empêche de t’acheter un camping-car et d’aller passer ton été à la tranquillité dans le bois; vivre dans un quartier plein d’enfants comprend malheureusement quelques risques, dont celui de ne pas toujours pouvoir profiter du silence absolu dans ta propre cour.

Ah oui, j’oubliais. Ça se peut que tu entendes ma musique aussi. Parce que pendant que tout le monde s’amuse, moi, je n’ai aucune misère à relaxer.

Crédit : Anna Kraynova/Shutterstock.com
Sandra Bergeron
SANDRA BERGERON

49 thoughts on “Cher voisin, l’été arrive et mes enfants vont faire du bruit

  1. Pucca Pouit Répondre

    Je cite : “Si tu ne peux pas le gérer, rien ne t’empêche de t’acheter un camping-car et d’aller passer ton été à la tranquillité dans le bois; vivre dans un quartier plein d’enfants comprend malheureusement quelques risques, dont celui de ne pas toujours pouvoir profiter du silence absolu dans ta propre cour.”

    Nan mais je rêve… Ce serait plutôt a toi de prendre un camping-car et de partir xD Grand bien te fasse de ne pas pouvoir profiter du silence absolu ! Ça ne te donne pas le droit d’empecher tes voisins de profiter de LEUR PROPRE JARDIN…
    L’education implique aussi d’apprendre a ses enfants a être sage et s’amuser sans bruits, tu le savais ?
    C’est ton choix d’avoir des enfants ! Ne le fais pas endurer aux autres qui n’ont rien demander !

    1. Véronique Répondre

      Non mais tu me niaises? Si tu n’aimes pas les enfants, va vivre dans un quartier de “vieux”! S’amuser sans bruits!?! Te souviens-tu que toi aussi tu as déjà été enfant? Déjà que de nos jours, ils passent la moitié de leur temps enfermé dans la maison sur leur tablette, quand ils jouent dehors, laisse les jouer tranquilles! Non mais quel égoïsme!

      1. Robert Charbonneau

        Beaucoup de vieux…. aime les enfants…

      2. Robert Charbonneau

        Je dois être une exception..je suis vieux et j’adore les enfants. À les entendre ça me rajeunit…

    2. Catherine Répondre

      S’amuser sans bruit 😂😂😂😂 elle est bonne celle la !

    3. Johannie G Répondre

      AHAHAH🤣🤣🤣🤣🤣 C’est vraiment sérieux comme commentaire???? Jouer sans bruit??? Des enfants qui ont du plaisir en ne cessant AUCUN BRUIT????

      J’ai une seule question pour toi:” as-tu des enfants?????”

      Sûrement pas si tu crois que des enfants peuvent avoir du plaisir en jouant dehors sans bruit tout l’été….. 🤣🤣🤣🤣🤣

      Merci de m’avoir fait rire sans que ce ne sois intentionnel….🤣🤣🤣🤣

      Johannie, maman de 3 monstres bruyants de 16, 11 et 9 ans…🤣🤣🤣🤣

    4. Choumine Répondre

      Bien parler , j’ai le même problème dans ma résidence, après une médiation, je me suis vu dire que comme j’habite dans un HLM , je dois supporter les cris des enfants , la musique, et les fêtes d’une famille qui habite dans une autre résidence à 6 m de ma résidence et mon bailleur trouve normal et lui donne, raison , en sortant il m’a dit qu’il avait d’autres résidences ailleurs.Donc je ne fais pas de bruit et,c’est moi qui devrait partir. C’est ça vivre en France à l’heure actuelle.

    5. HELENE Répondre

      TOUT A FAIT….JE SUIS EN ACCORD AVEC TOI…J’AI LE MEME STIE DE PROBLÈME…GRRRR…C,EST À EUX DE PARTIR LA OU IL ACCEPTE LES CRIS D’ENFANT

  2. Nath Répondre

    Ce sont des enfants et il vaut 100fois mieux les entendrent crier que de les voir se tairent. Que ceux qui n’aiment pas achètent un air clim et restent au frais, sans le bruit du dehors, les fenêtres fermées svp afin qu’on ne les entendent pas râler 🙂

    1. Kar Répondre

      Des enfants ça s’eduque et c’est la job du parents de le faire Oui des enfants ça s’exite et ça rie mais c’est pas obligé de crier comme des débile pour être heureux…j’habite à la campagne et j’ai 3 enfants et même si on n’a pas de voisin on leur a appris à ne pas crier comme ça quand on vas en ville on a pas l’air d’une osti de gang de mongole sans education

      1. HENRY Sylvie

        Suis d’accord avec vous KAR. J’ai une voisine qui laisse hurler ses 4 enfants dans son jardin, mes chiens ripostent en aboyant car ils ont peur. Je suis obligé de rentrer mes loulous et les enfermer toute la journée pour ne pas déranger mes voisins…. Par contre eux, cela ne les dérange pas de laisser leurs enfants hurler. J’ai eu 2 enfants, ils se sont éclatés petits, rires et jeux, mais jamais de hurlements. Je pense que les parents sont laxistes. On doit interdire à un chien de hurler mais pas à un enfant!!!! c’est la même nuisance désagréable. Les enfants sont intelligents, à charge pour les parents de leur expliquer pourquoi il faut éviter de vivre en hurlant toute la journée… Activités manuelles….ça calme !!!! Les parents regardent la TV, les enfants hurlent dehors, tous le monde s’en fou !

      2. Patricia

        Une criss de conne qui a écrit l’article.
        Bien heureuse que tu sois pas ma voisine 😅.
        Et pour les pauvres voisins pour votre information des lois municipales ( pour des cas comme ceux-ci) existent pour la protection.
        Non tes voisins n’ont pas l’obligation d’écouter ta musique – ca s’appel de la nuisance.
        Bon été et il faut s’éduquer soi-même pour pouvoir éduquer des enfants – à penser comme ca je doute que ce n’est pas le cas.

    2. Choumine Répondre

      Ils ont fait le choix d’avoir des enfants , ce n’est pas à nous à les supporter.Moi mes filles elles n’ont jamais ennuyées qui que ce soit, car je les ai bien éduquer. Et quand on est en retraite on n’a peut être le droit à un peu de tranquillité.

  3. Sebastien Répondre

    J’ai pour mon dire que si t’es pas capables d’endurer des enfants qui s’amusent, ta place est en ville enfermé dans ton condo.

    Par contre, il m’est arrivé quelques fois de courir et de regarder a travers la haie pour voir si tout allait bien. Je dirais qu’il faut seulement leurs montrer une limite a ne pas dépassé du genre crier au loups sans que ce ne soit le cas peut finir par être dangereux.

    En ce qui concerne la musique c’est discutable. Il est fort possible que vos goûts musicales ne soient pas les miens et vice et versa. Si votre musique est assez forte pour se rendre chez moi, elle est probablement trop forte. Vivre en société veut aussi dire respecter les autres, un adulte devrait comprendre.

    Je vous souhaite un bel été a toute la famille et aux amis 🙂 🌞

  4. Hélène Bérubé Répondre

    Je n’ai aucun problème avec le bruit que font des enfants. Qu’ils rient, qu’ils dansent, qu’ils se bourrent la face, qu’ils couraillent et se chamaillent. Ça fait partie de la vie. C’est normal. C’est joyeux. Par contre entendre la musique des voisins, je dis non! Chacun peut écouter sa musique sans emmerder les voisins en utilisant avec des écouteurs. Et l’adulte qui impose sa musique aux autres, est vraiment mal éduqué et éduque mal ses enfants. Je ne dis pas pour un party ou une occasion spéciale. Ça aussi ça fait partie de la vie. Mais si tous les voisins, toutes les fins de semaines, se mettent chacun à écouter leur musique c’est vite l’enfer.

    1. Choumine Répondre

      Bien parler Hélène c’est ce que j’ai dit au médiateur, si tous les voisins à tour de rôle font la fête, eh bien on n’a plus aucun jour de tranquillité.
      Il y a des personnes qui ont des enfants , et ces enfants jouent mais sans hurler comme des malades, car eux on les a bien,éduquer. Maintenant les parents supportent alors les voisins,doivent supporter.

  5. Marie Répondre

    🤣 tu a rien compris toi

  6. Pearl Répondre

    Tes mômes ont le droit de jouer, moi j’ai pas l’obligation de rendre les ballons. Perso quand ca arrive ils finissent crevés dans la poubelle.

  7. Pascaline Répondre

    Dans ce cas il ne faut pas chialer si j’organise des apero BBQ qui finissent à pas d’heure, les Odeurs des saucisses grillés, les bouteilles qui trinquent, les rires et engueulades à 3h du mat et j’aime beaucoup la musique techno aussi. Ah bon tu appelles la police pour tapage ?
    Et oui le respect c’est à double sens !

  8. Audrey Répondre

    Encore un bel exemple de respect d’autrui… Être mère ne veut pas dire que vous pouvez pisser sur tout le monde. Merci de respecter votre prochain. Vos enfants sont le fruit de votre choix, vos voisins n’ont pas à endurer le bordel que vous faites et ils n’ont pas à partir non plus. Ils demandent simplement le respect que vous leur devez. Et apparemment, c’est pas gagné. Bel exemple pour vos enfants…

    1. HENRY Sylvie Répondre

      Bravo…. Suis d’accord, mais le respect est en perte de vitesse en 2020 !!!! je pense qu’une petite formation aux parents négligents devrait leur permettre de mieux gérer leur je m’en fou-tiste!!

  9. devert Répondre

    je n’aurais pas dit mieux!

  10. Bob Répondre

    pauvres gosses

  11. Virginie Delos Répondre

    je ne partage pas du tout cette façon de voir les choses, être mère ne donne aucun droit, mes enfants n’ont pas le droit de tout, je vais dire une chose transcendante mais les enfants d’aujourd’hui sont les futurs adultes, des parents en devenir l’éducation est à la base de tout, des enfants bien éduqués “risquent” de devenir des adultes respectueux par contre ils auront à subir les autres….je trouve votre façon de vivre très discutable, je n’aimerais pas être votre voisine !!!

  12. Aliss Répondre

    Je ne voudrai pas être ca voisine puree .. ces grave comme les gens n ont vraiment plus de respect.. c triste de voir ça 🙁

  13. Marilou Répondre

    WoW !!! C’est quand que je vois des commentaires comme ça que je me dit que j’ai bien fait de partir des petites banlieues. OUI Mon enfant est en vie et fait parfois du bruit MAIS c’est pas un monstre non plus. C’est au parent d’intervenir lorsque c’est trop et ce n’est surtout pas au voisinage de juger. Je veux simplement dire que les limites de chacun sont différentes et relative. Vivre et laisser vivre tel est ma devise! Être parent c’est pas toujours évident. Comme dirait ma mère…. ont fait ce que l’on peux dans la situation que l’on est…..

    1. Choumine Répondre

      MARILOU, je ne juge pas ton comportement, je dis juste que les autres n’ont pas à supporter ton comportement.

  14. Lenny Répondre

    Le respect va dans les deux sens… oui des enfants sa crit et ça hurle et c’est bruyant, mais je me souviens quand j’étais jeune si on criait trop dehors on rentrait à l’intérieur. Est-ce que mon enfance à été malheureuse ? Non aucunement. Ça fait de moi que j’ai appris a respecter les gens qui m’entoure. Tu es le parfait exemple de parents qui pousse les gens a détester les enfants. Car hélas, il y a tellement de laissé aller de certains parents que leur enfants sont des petis criss… pis le monde supporte pu les enfants nulle part à cause de ça…

  15. Anonymous Répondre

    J’ai pas d’enfant encore, mais ça ne empêchera pas de te dire le fond de ma pensée et dire au autres c*nnasse qui oseront me dire “ta pas d’enfant donc pas d’avis ” m*rde et aller vous faire ligaturer les trompes pour le bien de tous !

    Je vis un calvaire depuis qu’une gamine de 30 ans passé s’est installée avec son zoo animalier il y a maintenant 7 ans au desus de chez moi. 7 ans d’enfer avec 5 enfants et une mère pour qui l’éducation n’a aucune insignifiance. Les gosses se couchent quand ils veulent, le respect et le langage de rue n’en parlons même plus, cris hurlement courses musique à fond beuglement de cas sociaux.

    Être parent n’est pas un passe droit pour s’autoriser a foutre la merde partout ou l’on passe ! Ce n’est pas parce qu’on est parent qu’on peut dire f*ck a tout et se croire tout permis. C’est quoi cette génération de parents br*nleur qui trop occuper a éduquer leur gosses ?! Faire des enfants n’est pas une obligation mais par contre les éduquer s’en est une ! L’éducation et le respect est une base fondamental pour un enfant pour que celui-ci puisse apprendre a vivre en société, apprendre les règles de vie sociale et a communiquer. Si l’enfant n’est pas cadré, comment pourra t il avoir un équilibre intellectuel et sentimental ?! Comment pourra t il se construire ?

    Je pense que cette réflexion n’est pas de votre niveau vu le ramassis de c*nnerie que vous venez d’écrire. Vous faites partie de ces parents laxistes qui cèdent aux yeux doux de vos gosses et sortez vos griffes et vos dents si on “ose” se plaindre de vos enfants.

    Au vus des commentaires que je viens de lire quelques cassos sans valeurs ni respect qui se cache derrière que “les enfants c’est la vie” qui vous soutiennent mais heureusement que certains font encore preuve de discernement.

    Vous ne savez pas ce que c’est d’être parent malgré que vous en ayez.

    1. Patricia Répondre

      J’adore. Rien à rajouter.

    2. Anonyme Répondre

      Magnifique commentaire ! C’est rassurant., j’ai eu peur de découvrir des commentaires d’accord avec l’article.
      A l’instant j’ai des voisins qui hurlent, et les parents encore plus … pour jouer. Un terrain de 1200 mètre carré et ils ont littéralement collé leur trampoline contre notre clôture. J’en viens à préférer sortir quand il pleut. D’Où avoir des gosses te rend tout permis ? J’aurais honte d’éduquer mes enfants comme ça… enfin éduquer… Même si ce n’est surement pas facile, il faut respecter ses voisins. Ce discours est juste un discours de personnes qui ne pensent qu’a leur propre gueule, comme on en voit partout malheureusement, en voiture ect.. Mais le pire c’est d’en faire un article..
      Bonjour la nouvelle génération de merde avec tout ces enfants rois.

    3. Choumine Répondre

      Anonymous, moi toute ma vie,j’ai du supporter ce genre de comportement et à force de ne pas dormir eh bien mon mari c’est tuer dans un accident de voiture. Bravo la société actuelle

  16. Boomer Répondre

    Je suis acouphène et plus de 55 ans. Je ne sors plus dans ma cour à cause des deux voisins d’arrières avec leur piscine et leur flo – un chacun – qui hurlent et crient comme des égorgés parce que les parents sont des deux de piques qui n’ont rien compris du civisme. Pire, les parents crient et hurlent autant que les flos. Le respect d’autrui n’existe plus avec cette nouvelle génération de parents d’enfants rois où tout leur est permis sans ce soucier des d’autres. Belle mentalité. Attendez que vous soyez vieille à votre tour Madame Sandra Bergeron, vous nous en donnera des nouvelles.

    1. Choumine Répondre

      BOOMER,

      Je vis la même chose, et aujourd’hui en concialition on ,m’a fait comprendre que c’est moi qui ne supporter rien

  17. Nolastname Répondre

    Je suis tombée par pur hasard sur ce site, et je suis effarée de lire un tel article qui prône l’irrespect du voisinage.

    Je vis un calvaire depuis qu’une gamine de 30 ans passé à défait bagage juste au dessus de chez moi avec ses 5 enfants. 7 ans que nous bataillons pour faire partir cette voisine qui pour elle le mot éducation est inconnue. Je vis en HLM, et comme si nous n’étions pas assez stigmatisés (surtout quand vous êtes noir ou arabe) il faut que certaines personnes parce qu’elles ont des enfants, se croient intouchable et se permettent de mettre le bazare partout ou elles passent. Et quand vous avez “l’audace” de faire comprendre a ces personnes que leur comportement n’est pas normal et inapproprié bien évidemment vous êtes une personne sans coeur qui n’aiment pas les enfants ou qui parce qu’elles paient leur loyer font ce qu’elles veulent (j’ai une voiture cela me donne quelques id… non je le ferais pas). Après, le reste se passe de commentaires.

    Maintenant dites moi, comment voulez vous qu’un enfant grandisse, s’intègre et vive en société si vous ne lui apprenez pas les bases de l’éducation ? Comment voulez vous qu’il apprenne le respect, si devant ses yeux vous lui montrer qu’il peut de permettre d’importuner autrui juste pour son petit confort personnel ? Vous n’en ferez qu’un enfant roi et mal élevé. Vous allez peut-être penser que je suis dure et que mon raisonnement va loin mais n’oubliez pas que les enfants sont loin d’être bête et qu’ils savent très bien ou trouver la faille de leur parents et jouer avec la corde sensible.

    Une dernière chose madame, je trouve votre voisin très tolérant malgré votre provocation et manque de maturité mais si ce voisin venait a entamer une procédure pour tapage vous n’aurez pas gain de cause. Et je doute que ce soit le seul qui subit les hurlements de vos enfants. N’essayez pas de faire appel a la parole des sentiments car je peux vous garantir que cela de retournera contre vous.

    Bon courage a votre voisin.

  18. Philippe Naud Répondre

    Perso, je vis au même endroit en campagne depuis 22 ans, dans un secteur résidentiel. Les voisins d’en face qui ont aménagés depuis 3 ans, ont décidés d’ouvrir une garderie. Ils ont installés un gazébo afin que le tout se passe pratiquement à 100% à l’extérieur. Moi, je travaille de la maison depuis plus de 7 ans. Mon travail me demande une certaine concentration… Vous voyez surement ou je veux en venir…

    Je respecte le fait qu’ils tiennent une garderie mais les cris et le pleurnichage se passe à 100% à l’extérieur. C’est à croire que les enfants ne font jamais d’activités dans la maison. Pour être en mesure de me concentrer, je dois fermer la porte et les fenêtres, même par journées chaudes et je n’ai pas la clim.. C’est moi qui doit faire les sacrifices..

    Tout est une question de respect. J’ai toujours eu des chiens et jamais je ne les laissent japper par respect. Les enfants de la garderie qui crient pendant des heures… je ne trouve pas ca respectueux. J’adore les enfants bien que je n’en ais pas moi même mais mes j’ai toujours été un oncle exemplaire. Ma mère nous a bien éduqués à ne pas crier constamment afin de respecter les voisins mais je constate que ca n’est pas donné à tous d’éduquer le respect aux enfants. Je tolère entièrement de les entendre mais quand ca fait plus d’une heure que ca dure et que le petit un tel crie et pleure pendant 10 minutes par dessus ca, c’est difficile de ne pas en être affecté!

    Si les parents à la base n’ont pas été éduqués à respecter les autres, comment voulez vous qu’ils transmettent cette belle valeur à leurs enfants!? Ca deviens le chaos et du je m’en foutisme! Assez ordinaire madame votre message aux voisins!

    1. Choumine Répondre

      Vous savez les lois sont faites pour eux , pas pour les gens qui respectent la société. C’est pour cela qu’ils en profitent

  19. LC Répondre

    Quand je lis des articles comme celui-ci, je me dis: ” Il existe vraiment des parents dans ma tranche d’âge qui voient les choses ainsi?”.

    Nous sommes un jeune couple dans la trentaine, en banlieue. Le pouls du quartier est tranquille, les oiseaux chantent, les enfants jouent tranquillement. En juillet 2020, mon voisin imminent, père monoparental, s’est installé avec ses 4 enfants: 10-8-6 et 3 ans. Nous avons été saisi! Les enfants s’expriment par cris, pleures, hurlement et réclamation de la présence du parent. Papa considère qu’il est mieux de laisser les enfants sans surveillance dans la cour, sur une trampoline, et les laisser hurler toute la journée plutôt que d’intervenir, les amener au parc et leur apprendre qu’ils doivent faire attention au bruit.
    Je me suis permise d’approcher mon nouveau voisin en lui demandant de faire attention; je suis enceinte, brulée, je travaille de la maison et moi aussi, je suis confinée depuis mars dernier.
    Sa réponse a été: ” C’est sur que c’est un choc, je ne peux pas mettre de muselière à mes enfants. Vous allez vous habituer.”

    À ce moment, j’ai compris que nous avions a faire à un imbécile. Mon copain a fait une deuxième intervention un soir de semaine où il nous était littéralement impossible de manger dehors tellement les enfants criaient. Après que mon conjoint ait sonné à la porte de notre voisin, celui-ci l’a menacé de le “rentrer dans le mur” et, dans un élan de colère, à défoncer à grands coups de point notre clôture mitoyenne, devant les yeux de ses propres enfants!!

    Cet élan de colère nous a boulversé, et bien entendu a éveiller des soupçons sur notre sécurité et celle des enfants.
    Nous avons dû mettre ce voisin en demeure, sous les soins d’un avocat de la justice pour faire valoir nos droits à la tranquillité, à la sécurité et au respect.

    Quand je lis un article comme celui-ci, j’ai peine a croire que c’est une jeune maman dans ma tranche d’âge qui peut écrire des lignes si égoïstes. Vous pourrez crier haut et fort qu’on aime pas les enfants, nous les voisins. Mais sachez qu’on n’est pas obligé d’aimer TOUS les enfants. Certains comportements démontrent bien l’envers du décor et l’effort ou plutôt, le relâchement fourni par les parents sur l’éducation de LEURS enfants.

    Je reste sans voix devant un article comme celui-ci et m’étonne de voir que les créateurs de ce site endossent ces écrits.
    Je dis ça, je dis rien. Mais j’attends un enfant dans quelques semaines et croyez-moi, je ferai tout ce qui est en possible pour que ma fille ne prenne pas exemple sur mon voisinage pour exprimer ses désirs.

  20. Choumine Répondre

    Moi,, ça m’a fait du bien de voir que je n’étais pas à là seule à demander de pouvoir vivre tranquillement chez moi,sans avoir à subir le comportement inqualifiable de mes voisins, car j’en ai marre de m’entendre dire que je ne supporte rien.C’est faux, Ce sont eux qui ont un comportement pas innormal. Le manque de respecter de son prochain et devenu le mal du siècle

  21. Yokaizen Répondre

    En résumé, “Je vis bruyamment, mes enfants aussi, et je t’emmerde et casse-toi si ça te plait pas”. Bah bravo, belle mentalité.

    Le savoir-vivre, c’est tenir compte des autres, et de leurs besoins. C’est aussi apprendre cette valeur à nos enfants, et leur rappeler autant de fois qu’il le faudra.

    J’ai deux enfants de 5 et 8 ans qui s’amusent comme des fous, y compris dans le jardin, sans crier à tort et à travers, et ils sont parfaitement heureux. On leur a seulement appris à communiquer entre eux avec bienveillance, ah oui, et le savoir-vivre.

    Non madame, le problème ce n’est pas l’intolérance des autres, c’est votre incapacité à vivre en communauté en respectant les autres. Un cri de joie, de peur, d’excitation, de temps en temps, c’est naturel avec des enfants. Une après-midi de hurlements, c’est un manque de correction. Faire entendre sa musique à ses voisins, c’est aussi un manque de correction. Si on veut mettre la musique fort, on ferme ses fenêtres pour ne pas déranger les autres, ou on met un casque si on est en appartement.

    Parce qu’ils n’ont pas forcément envie de devoir vivre en supportant VOS bruits, à un moment où ils auraient peut-être préféré se reposer, ou simplement vivre leur vie sans tapage. Souvenez-vous, la liberté s’arrête là où commence celle des autres…

  22. Jay Répondre

    Article le plus irrespectueux et degueulasse que j’ai lu de ma vie! Honte à vous madame! Vous vous êtes fait grimper dessus par votre chum pendant 7 min, avait pondu vos kids pis vous les imposez aux autres? Non mais je rêve!

    BON COURAGE À VOS VOISINS!

  23. Scrypt Répondre

    Le trampoline, les beuglements et la musique dans son jardin, le tryptique des familles de cassos …

    Faudra pas s’étonner si Matiméo finit bon dernier de la classe

  24. Disque de plénitude Répondre

    Et maman qui met la musique à fond pour couvrir les hurlements de ses gosses mal éduqués dans le jardin. On fait comme s’il on était seul au monde et on se sent bien.

  25. Alain Répondre

    Sandra Bergere,
    Tu es un cassos a toi seule. Si ton plaisir est d’entendre hurler tes chiards, le mien serait de te pisser dessus.
    Bon courage aux voisins.

  26. dupont Répondre

    Bonjour,
    La loi est très claire, il est interdit de nuire de quelques façons ( bruit, cris, odeur etc) ses voisins. Disposer d’un jardin et d’enfants ne leur permet pas de jouer bruyamment( il y a pour cela des aires de jeux en France)
    Tous voisins bruyants ou ne respectant pas non plus la réglementation de l’arrêté préfectoral en matières de travaux( tondeuse le dimanche par exemple) est passible d’une amende. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à signaler tous ceux ne respectent pas les autres.

  27. Helvia Répondre

    Vos voisins n’ont pas à assumer votre choix d’avoir des enfants. Ils ont le droit d’avoir la paix chez eux et de pas entendre vos gosses hurler. Chacun doit respecter la tranquillité des autres et aux parents d’apprendre aux enfants à ne pas emmerder les voisins. Pourquoi ce serait aux voisins de partir l’été pour que VOS enfant puissent hurler à tue-tête c’est n’importe quoi. Apprenez leur à se taire et jouer sans être excessif ce serait déjà pas mal. Ensuite à tout ceux qui disent « oui mais vous avez été enfant » bah oui j’ai été enfant, j’hurlais pas comme une dinde parce que mes parents m’ont appris à tenir compte des autres et du voisinage. Et je vous assure ça n’a absolument pas gâché mon enfance.

    Mais vous les parents d’aujourd’hui vous avez tendance à oublier que c’est vous qui avez fait le choix d’avoir des enfants, vos voisins n’ont rien demandé. Donc si quelqu’un doit prendre une caravane et aller voir ailleurs l’été c’est clairement pas eux.

  28. Ingrid Répondre

    Les commentaires vont bon train …
    Alors oui il faut éduquer les enfants et elle précise bien qu’elle leur apprend à faire attention … mais que cet apprentissage se fait aussi petit à petit … et qu’un enfant … bah c’est pas un robot … donc oui ils peuvent se chamailler pleurer ou crier et même si on intervient en tant que parent , parfois en faisant d’ailleurs autant de bruit qu’eux pour se faire entendre … ça n’empêche qu’ils recommenceront pour re tester … on sait jamais !!
    Bref en tout cas il vaut bien mieux des bruits d’enfants qui jouent !
    Du reste c’est bizarre comme les cris de femme battue sont beaucoup moins gênant pour le voisinage…
    En tout cas il vaut mieux les entendre jouer, ça veut dire que vous ne vivez pas à côté d’un aéroport, d’une ligne de chemin de fer , ou de l’autoroute ! Et puis … les enfants ils grandissent ! Et un jour ils ne seront plus là …
    Il reste aussi l’option d’aller vivre à côté d’un cimetière … au moins c’est silencieux !

    1. tony gontier Répondre

      Mais ques que tu raconte toi c’est quoi le rapport avec les femmes battues faut toujours que vous la rameniez sur des sujet qui n’ont rien a voir encore une débile de feministe

  29. tony gontier Répondre

    Comportement passif agressif typique de cas sociaux que ne savent pas éduquer leurs enfants terrible mal polits , bruyants , sales , mal élevés , vivre en société c’est savoir ce tenir et tenir ces merdeux , des enfants peuvent jouer sans hurler suffit de leurs apprendre . Tas aucune excuse tes juste une cas soc sans éducation qui ne sait pas elever des enfants qui finiront comme toi cas sociaux au chomage sans repères dans la vie sûrement donner des lgbt et des féministes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *