À vous, chère madame Arachide-Cacahuète-Pinotte

peanuts allergy

À vous, chère madame Arachide-Cacahuète-Pinotte,

J’espérais ne jamais avoir peur de vous et encore moins que ma fille ne soit votre proie. J’espérais pouvoir me dire que ça arrive juste aux autres et que jamais vous ne viendriez implanter ce sentiment de terreur dans ma tête. Vous faites de moi une maman paranoïaque car vous essayez constamment de tuer ma fille partout où nous allons. La maman freak avec ses lingettes humides qui lave tout ce que son bébé pourrait toucher, c’est moi. Discrète, ratoureuse, vous vous incrustez dans des endroits qui semblent, au premier regard, hors de danger, mais où vous avez répandu votre poison mortel. Comprenez, madame Pinotte, que sans désinfectant, les traces que vous et votre famille laissez derrière peuvent tuer ma fille.

Votre belle parure et votre air innocent ne font que prouver votre visage à deux faces; si bonne, mais si cruelle. Vous êtes insouciante du mal que vous pouvez faire, un mal impardonnable. Comme la vermine, il est très difficile de vous éliminer complètement puisque vous êtes toujours de passage partout. En plus, ça ne vous gêne pas de vous greffer à des complices, certains plus impliqués que d’autres. Parfois même, vous ajoutez carrément un nouveau tueur dans votre clan, sans prévenir et sans même que j’aie eu le temps de m’en méfier, comme vous l’avez fait avec monsieur Saumon, il n’y a pas si longtemps. Je ne sais pas ce que vous leur dites au sujet de ma fille pour qu’ils la détestent au point de s’allier à vous pour la tuer. Elle ne vous a rien fait et vous l’avez attaquée sans même qu’elle ne vous ait rejetée une seule fois.

Fut un temps où je vous ai aimée, même adorée, mais maintenant vous me dégoûtez. En fait, vous me terrifiez à mort. Pas besoin d’un endroit sombre et isolé; le public et la lumière ne vous font pas reculer. Le cœur me chavire chaque fois que je vous croise car vous auriez bien pu toucher à ma fille sans que je puisse vous en empêcher. J’essaie constamment de vous éviter, mais vous ne me facilitez pas la tâche quand vous vous la jouez incognito dans les sauces, les huiles de cuisson et quand vous sautez de plat en plat sur les cuillères dans les buffets. Sans regret ni culpabilité, vous êtes toujours prête à vous emparer d’elle, d’une quelconque manière. S’il fallait que vous réussissiez, vous me tueriez avec elle.

Malgré ma haine envers vous, il m’arrive de rechuter et de succomber à votre si bon goût. Ça recommencera, inévitablement, toute la vie, sauf que, je vous jure que jamais je ne vous laisserai faire du mal à ma fille. J’espère qu’un jour, votre emprise sur elle disparaîtra, par miracle, et qu’elle pourra enfin vous connaître sous votre meilleur jour. Qu’elle pourra déguster une bonne toast de votre beurre ou manger cette fameuse barre tendre où on vous retrouve dans 75% des ingrédients, sans en avoir le souffle coupé car vous lui serrez la gorge.

SVP, d’ici ce moment qui, j’espère, arrivera, soyez indulgente avec elle et laissez-la vivre en paix.

La maman arc-en-ciel
LA MAMAN ARC-EN-CIEL

Une réflexion sur “À vous, chère madame Arachide-Cacahuète-Pinotte

  1. A-Marie Répondre

    Désensibilisation, a Ste-Justine?
    Mon bb fille (arc-en-ciel aussi) avait environ 20 allergies.

    Maintenant a 21 mois, apres plusieurs therapies buccales de désensibilisation, elle est allergique a 5!!:
    La moutarde, oeufs, et les foutues pinottes et noix. Epipen.
    Ca me creve aussi, cette peur de la perdre. Les Noels font peurs, les soupers en famille.
    Les enfants, bouches et mains sales de je sais quoi..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *