5 signes que le printemps est arrivé

kid on mud

Hey la mère ! À c’t’heure que le printemps est arrivé, il n’y a plus d’excuse pour que les jeunes ne mettent pas le nez dehors. Qu’ils aillent dehors de leur propre chef ou que tu les sortes par un coup de pied dans l’derrière. Laisse-moi te dresser une liste des signes que le printemps est bel et bien là.

#1  Les journées rallongent 

Ben oui, les journées rallongent. Nous pouvons enfin sortir du bureau et voir le soleil. Fini la noirceur à 16h00. Mais qui dit fait noir plus tard dit aussi le début de l’obstinage avec les enfants quand vient l’heure d’aller se coucher. On le sait toutes, les enfants ont besoin de se coucher à une heure décente pour qu’ils soient reposés et dispos pour se rendre à la fin de l’année scolaire. Bon. C’est aussi pour préserver le peu de santé mentale qui nous reste mais ça, nous n’en parlerons pas. C’est, par contre, le début du : ‘’il n’est pas l’heure de dormir, il fait même pas encore noir dehors’’. *soupir*

#2  Les devoirs, c’est pour les nuls

C’est connu depuis septembre dernier, les enfants ont des maudits devoirs à faire. Sauf que ce qui est plus difficile quand le printemps arrive, c’est de les faire asseoir sans te faire péter une coche par ta marmaille parce que les amis sont dehors après l’école et qu’il FAUT aller jouer avec eux. C’est drôle, on ne parlait pas de ça pendant l’hiver. Ça fait que les enfants décident d’embrayer la cinquième vitesse, t’sais celle qui embraye jamais le matin quand t’es pressée… Ouin. Celle-là. Donc, ils embrayent la cinquième vitesse, font leurs devoirs en vitesse et se sauvent en courant jouer avec leurs amis. C’est le moment parfait pour faire le souper avec ton verre de vin et avoir un moment de paix.

#3  Les partys de bécycles à pédale

Ce genre de party-là, ça existe depuis belle lurette. Le party de bécycles à pédale se caractérise par une difficulté accrue à entrer la voiture dans le stationnement parce que les bécycles du quartier au complet se ramassent dans l’entrée. Mais attention. Ils ne sont pas cordés dans une belle ligne droite le long de la bordure. Ils sont éparpillés dans ton stationnement en beaux tas de trois ou quatre avec les casques. Il ne reste plus qu’à sortir les ‘’skills’’ de ninja et tenter d’entrer à la maison sans te ramasser étendue sur l’asphalte parce que tu n’as pas vu le bécycle du p’tit gars qui habite au bout de la rue.

#4  La %?&( d’épicerie

La minute que le printemps arrive, que les enfants vont jouer dehors et que tu as un party de bécycles à pédale dans ta cour, ça rime aussi avec une augmentation de ta facture d’épicerie. Tout le monde est dehors, il fait beau, on dépense plus d’énergie. Ça veut aussi dire manger un peu plus. La pogne là-dedans, c’est qu’on se ramasse souvent à nourrir le quartier au complet. Ça arrive par hordes dans la maison, les souliers pleins de bouette pis ça demande une collation ou tu pognes la petite voisine d’à côté dans ton frigo parce qu’elle a faim. Heuuuuuuu non ! Désolée, mais je ne nourrirai pas tout le quartier tout l’été. Bon. Avant de me lancer des roches, sachez que comme tout bon parent, je ne laisserai pas les enfants mourir de faim. Mais ça se fait d’apprendre aux enfants à ne pas fouiller dans le frigo chez les autres ou de toujours demander des collations. On dirait souvent qu’ils n’ont pas mangé depuis des jours. Petit truc, une collation dans le sac de ton jeune, c’est tout le temps une bonne idée. Je m’arrange avec le reste, ok?! *clin d’œil, clin d’œil*

#5  La crèmerie

Le signe ultime que le printemps est arrivé, c’est évidemment l’ouverture des crèmeries. S’il existe une chose qui plaît a tout le monde, c’est bien ça. Ça permet de retourner tous les jeunes chez eux, de te dégourdir les jambes et de prendre une belle longue marche jusqu’à la crèmerie du coin. Malgré que la crèmerie est un endroit où on ingère parfois beaucoup trop de calories, on peut toujours se consoler en se disant qu’au moins, on a marché jusque-là. Les calories comptent pas dans c’temps-là.

Mais en bout de ligne, ce qui est le fun avec l’arrivée du printemps, c’est que les enfants vont dehors, ils sont sales pis ils ont un petit teint ensoleillé sur la peau. Ils brûlent leur énergie et ils sacrent leurs jeux vidéo sur le comptoir. T’as oublié de leur mettre de la crème solaire? ‘’So what!’’ Amusez-vous pis attention aux bécycles dans l’entrée.

Stéphanie Robinson
STÉPHANIE ROBINSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *