7 choses qui ont changé depuis que t’es une mère

mother and baby at grocery

C’est plus fort que toi, mais c’est ça pareil. Tu voudrais être la même personne que tu étais avant d’être enceinte, avant d’accoucher… mais c’est pas de même que ça marche, ç’a l’air! Inévitablement, il y a des parties de toi, donc, qui ont changé. Des émotions que tu comprends pas. Des états d’âme que tu t’expliques pas. Des pertes-de-cheveux-éruption-de-boutons-graisse-en-trop-en-arrière-des-genoux-des-douleurs-sur-les-pieds-pis-des-maux-de-cheveux… Y’a cependant une couple de trucs pas pareils que tu trouves quand même drôles.

#1  Les nouvelles ayant pour sujet les enfants te touchent ben que trop

C’est comme si on venait t’arracher le coeur à même ta poitrine; faut pas que Monsieur Bruneau te dise à 18h00 le soir qu’il y a un enfant qui est blessé ou mort à quelque part au Québec parce que, dans ta tête, c’est comme si c’était le tien et tu pars à brailler.

#2  Aux yeux de tes collègues qui ont des enfants, t’es enfin une real

Même si tu comptes de nombreuses années d’expérience, avant, t’existais pas. En fait, ton opinion n’était pas valide. Ah, pas parce que t’étais jeune. Mais parce que t’étais jeune ET sans enfant. Là, maintenant que t’as vêlé, tout est beau, t’es à ta place; tu fais partie de la team

#3  Tu tinques à même la pompe

Ben là, c’est qui qui va se forcer à sortir les deux enfants du char pour aller payer à l’intérieur du dépanneur? Minute, papillon. On peut payer à la pompe? Soit! Ça t’a peut-être pris quinze minutes à payer, mais au moins, t’as pas sué à charrier tes enfants d’un bord pis de l’autre du Couche-Tard.

#4  Ta relation avec la merde s’est beaucoup améliorée

Comme tout le monde t’as vu ET senti en salle d’accouchement pendant que t’essayais par tous les moyens du monde d’expulser ta progéniture, on dirait que, maintenant, aller faire ce que t’as à faire dans les magasins pendant l’heure de pointe… c’correct!

#5  Ton cerveau se transforme en Jell-O

Avant, ton cerveau aurait pu faire l’objet d’une étude hyper-scientifique tellement il était incroyable. Mémoire de feu, intelligence surhumaine… Fait que t’as décidé d’avoir des enfants pis ton cerveau s’est transformé en Jell-O. Pas de problème pour retenir les trente-six millions de trucs pour les enfants… mais commence pas à faire du calcul mental par exemple. Pis si tu pars à l’épicerie pas de liste, t’es faite.

#6  Ta façon de voir la société de demain

Parce qu’avant, la politique, tu t’en foutais un peu. Tu écoutais d’une oreille sourde, tu votais d’une main molle et tu regardais l’actualité avec un oeil « conjonctivé ». Mais là, quand on annonce que le pot va être légal pis que tes enfants vont peut-être marcher dans des nuages de marijuana au parc dans pas long, ça vient un peu te chercher.

#7  T’appelles ton chum Papa

Tu voulais pas être dans cette gang-là. Mais c’est plus fort que toi. À force de parler aux enfants de Papa par-ci pis de Papa par-là… Papa pis babe sont devenus la même personne. Des fois tu penses à ça pis tu t’imagines dans Game of Thrones en train de descendre les marches de la honte comme Cersei.

Shame! Shame! Shame!

 

La Mamalaisante
LA MAMALAISANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *