Ta job physique versus ma job de bureau, mon chum

woman man fight hands

Mon chum,

C’est vrai que tu travailles fort. Dans ta job, je parle. Tu te lèves tôt pour aller travailler de longues heures. L’été, tu travailles à la grosse chaleur et l’hiver, tu braves les tempêtes. C’est vrai qu’un emploi comme le tien, c’est exigeant physiquement. Je comprends pourquoi le soir, quand tu reviens, tu es épuisé et tu t’évaches de tout ton long sur notre divan familial. Je comprends ta fatigue. Pourrais-tu comprendre la mienne ?

Je ne construis pas de maisons, je ne fais pas de plomberie ou d’électricité. Je n’abats pas d’arbres, je ne fais pas d’excavation ou de béton estampé. Je ne fais pas de mécanique ou d’ébénisterie. Mon emploi n’exige pas que je monte dans une échelle, une nacelle ou sur une plate-forme élévatrice. Je n’ai pas besoin d’un harnais, d’un casque, de bottes à cap d’acier ou de gants de travail. Ma réalité professionnelle est différente de la tienne : je travaille dans un bureau.

Bien que mon emploi soit moins physique, il est tout aussi épuisant. Imagine-toi donc que je ne fais pas que m’asseoir sur une chaise qui tourne en attendant 16h00. J’ai des dossiers à régler, un horaire à respecter, des rencontres auxquelles je dois assister. Je dois analyser un paquet de données, prendre des décisions et les assumer, travailler en équipe avec mes collègues. Je dois gérer plusieurs situations et rencontrer mes délais, même si des urgences arrivent au travers de mon horaire bien chargé. Mes tâches, bien que moins physiques, sont aussi épuisantes que les tiennes, sinon plus… parce que c’est un épuisement mental à chaque fin de journée. Sauf que la différence entre toi et moi, c’est qu’après ma journée de travail au bureau, j’ai un deuxième shift qui commence : celui de la maison.

Comme on a décidé d’être parents ensemble, j’avais des attentes. C’est fou de même! Je pensais qu’on serait deux sur le shift de soir. À quelque part, le mémo ne s’est pas rendu sur ton bureau… Si tu es fatigué de ta journée et que le soir, t’as juste envie de relaxer, dis-toi bien que moi aussi. Malheureusement, on a des bouches à nourrir, des devoirs à faire, des bains à donner, des enfants à coucher pis là, je ne parle même pas du lavage, de la vaisselle pis des autres tâches connexes.

Ça fait que mon homme, le gars qui travaille physiquement et qui n’arrête pas de me répéter que ma job, c’est pas un vrai travail, que je ne fais que rentrer pour boire du café et jaser, que c’est impossible que je sois fatiguée, quand je t’entends me dire des niaiseries pareilles, je bouillonne en dedans. Ne te demande pas pourquoi je n’ai pas envie de te sourire, pourquoi j’ai l’air un peu bête et pourquoi je n’ai pas envie de toi après ma journée. Je suis claquée et franchement, vraiment tannée. Oui, ta job est exigeante, mais la mienne aussi. On est tous les deux fatigués, okay? Lève-toi du divan maintenant pis occupe-toi de tes petits.

Catherine I.
CATHERINE I.

2 thoughts on “Ta job physique versus ma job de bureau, mon chum

  1. Annie Répondre

    Nous avons la meme réalité. Sauf que je travaille aussi avec des cap d’acier dans une usine mais avec d’ excellente condition. Parcontre jai des chiffres de nuit. Mon chum, lui est entrepreneur en construction. Donc, la job physique + echeancier a respecter, soumissions, le stress, les employés, les normes…bref, moi aussi jaimerais un peu daide mais je comprend aussi sa situation et qu on benificie de son travail..je me dit que l’ on fait malgré tout une equipe pas si mal tant et aussi longtemps que l’ on se respecte et que quand un de nous roche durant une periode, lautre le soutien..mais pas toujours facile le travail et la famille…

  2. Will Répondre

    Je comprend que ce faire dire qu’un travail de bureau n’est pas aussi fatiguant qu’un travail manuel peu être fâchant. Par contre insinuer que puisqu’on travail manuellement il n’y a pas de mental d’impliqué est également très irritant. Parce que non je ne rentre pas travailler pour taper sur le même clou toute la journée et dire des blagues de mauvais goût en gardant toute mes facultés intellectuelles à « off » . Je travail aussi intellectuellement que toi, et même peut être plus…. ( Tout dépend des travails, il y a des emplois très répétitifs et très complexe autant dans un bureau que dans un travail manuel).

    Pour ce qui est du shift de soir je prend pas la défense de ton chum c’est toi qui la choisi mais parfois je remarque que certaine personne ne considère pas le jeux avec les enfants comme étant une contribution à la vie de famille ( et elle n’était pas listé dans tes choses à faire) mais pourtant c’est à considérer dans les « tâches ».

    Ps. C’est certain que si ton chum travaille 8-10 heures par jour et que toi 7 comme beaucoup de travail de bureau… C’est normal que dans ca tête tu en fasse un petit peu plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *