Les 10 phrases que tu as assurément dites à tes enfants pendant tes vacances 

By Helen Sushitskaya

Ça y est. Les vacances d’été sont derrière vous. Force est d’admettre que vous avez passé de beaux moments. D’autres moins beaux. Dans tous les cas, voilà dix phrases que tu as assurément dites à tes enfants pendant que l’été battait son plein.

 #1  Voulez-vous que j’arrête sur le bord du chemin ?

C’est un classique. Tous les parents ont déjà fait la menace d’arrêter sur le bord du chemin, avec l’option en prime de les laisser sur ledit bord du chemin si le message ne passe pas. 

 #2  Si tu ne fais pas ça comme il faut, on va te faire garder la prochaine fois

L’idée est très tentante. T’imagines-tu aux glissades d’eau pas d’enfant? Tu pourrais passer la journée sur le bord de la piscine à vagues à te faire bronzer en voyant les autres parents s’obstiner pour mettre de la crème solaire! 

 #3  Va faire pipi avant de partir

Qui dit long voyage dit arrêts pipi. Par contre, même si tu les envoies juste avant de partir, ça se peut que tu te retrouves sur les quatre flashers pas plus loin que le coin de ta rue parce que l’envie se prend soudainement. #truestory

 #4  Si vous n’êtes pas du monde, on reste à la maison

Quelle mère indigne et archi plate pourrait bien annuler la journée au zoo à la dernière minute? Celle qui aurait préféré prendre un bain moussant en lisant un bon livre plutôt que d’aller cuire à trente-quatre degrés au soleil pour tenter de voir les fameux lions qui sont cachés parce qu’ils ont trop chaud. 

 #5  ARRÊTEZ DE CRIIIIIER!

(dit en criant) 

 #6  Quel boutte dans non tu ne comprends pas?! 

Devenir un maître de la négociation te demande beaucoup d’énergie, mais après quelques centaines de ‘’oui maiiiiiis’’, c’est très possible que tu utilises une méthode plus drastique (mais ô combien efficace!). 

 #7  Ne fais pas pipi dans la piscine car il va y avoir un cercle rouge autour de toi

Très bonne technique pour ne pas t’avouer que tes descendants se rabaissent à faire pipi dans les aires communes ou encore pire, dans ta propre piscine. ARKE. 

 #8  Sois tu arrêtes de chialer et rouspéter et tu suis, sois tu boudes sur le bord de la route

Les faux choix sont tellement une bonne technique pour désamorcer n’importe quelle bombe. Comme s’il allait te répondre ‘’ben oui maman, j’aime mieux rester jusqu’à la fermeture du parc safari à attendre devant les toilettes’’!!  

 #9  Si tu n’arrêtes pas de crier, les voisins vont appeler la police et ils vont venir te chercher

Le fameux criage. Si tu n’as pas la chance de vivre dans un endroit où tes seuls voisins sont des arbres, tu dois apprendre à ta progéniture qu’ils ne sont pas les seuls sur la terre. Cet apprentissage est particulièrement difficile si tu as une piscine. Et des fans de Marco Polo. 

 #10  OK, arrête de parler s’il te plaît

On va être très honnête. Passer vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec sa marmaille, ça peut rendre fou n’importe quel adulte sain d’esprit, en particulier à cause du bruit. Ton seul moment de silence, c’est quand ils sont enfin couchés! Encore là, rien ne garantit que tu ne seras pas obligée d’interrompre ton marathon Netflix (ou ta partie de câlins) pour un verre d’eau, des bisous ou un monstre sous le lit. 

Bon retour au travail là !

 

Maman Ours
MAMAN OURS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *