N’écoute rien, ni personne

woman blocking noise

Ça y est ! Le petit +  vient d’apparaître sur ton test de grossesse. Le début d’une belle ou moins belle, (dépend de bien des facteurs) grande, giga, merveilleuse aventure s’annonce. L’aventure d’une vie ça, c’est indéniable. Tu es maman en devenir et si tu l’étais déjà, tu remets ça… question d’expertiser un peu plus le domaine de la maternité. Tout d’abord, félicitations. Bienvenue dans la gang, une belle gang pareil, on va se le donner.

Maintenant je vais te confier un petit quelque chose. Que ce soit ta première expérience ou une récidive, il y a quelque chose de primordial à savoir pour ne pas mourir de stress une couple de fois : n’écoute rien, ni personne.

On aime bien recevoir des conseils. On aime tout autant que les médecins, infirmières, radiologistes, spécialistes, name it de ce monde nous tiennent au courant de ce qui se déroule dans notre intérieur en pleine expansion. On aime encore plus savoir, comprendre ce qui se passe en cours de grossesse. Mais écouter tout le monde, y compris ceux qui s’y connaissent vraiment, peut te rendre à moitié trois-quart folle avant même ton accouchement.

Voici donc quelques conseils pour te préserver du stress et d’un nombre d’heures incalculable de panique.

#1  Ne cherche pas trop (ou pas du tout selon ton niveau de curiosité) sur les internets

Évite internet dès que quelqu’un prononce le nom de quelque chose qui te semble étrange, voire juste différent. Que ce soit sur les forums de mamans, qui veulent toutes aussi bien faire les unes que les autres avec leurs conseils ou tranches de vie ou sur les sites fiables (ou pas) de santé, de maternité, d’astuces de grands-mères ou de tout ce que tu voudras qui se relient à ton bedon. Il y aura toujours de quoi quelque part pour te mettre la puce à l’oreille d’un danger imminent pour toi ou ton rejeton. Tu n’as pas besoin de ça, crois-moi. Et en passant, si réel danger il y a, tu le sauras bien assez vite, alors Keep Calm and enjoy your belly!!

#2  Chacune son vécu

Tes amies ont vécu leur  maternité avec leur lot de péripéties. Ta mère, tes tantes, tes cousines, même ta grand-mère pareillement. Elles auront peut-être (fort probablement) une envie de te partager tout ça. Super! Mais ce sont leurs histoires de vie… pas la tienne. Alors écoute attentivement ces beaux romans ou ces histoires d’horreur et ensuite supprime l’information. Pas que tu ne seras pas contente de tous ces partages maintenant que tu fais partie de la gang, mais la vérité c’est que tu es en train de te fabriquer une banque de beaux romans ou d’histoires d’horreur bien à toi… et ça t’en fait suffisamment. Pas besoin de te faire des peurs avec les histoires des autres!

#3  Attends toujours au deuxième rendez-vous, avis, suivi, résultat avant d’angoisser

Avant de voir tout ton monde se foutre en l’air, laisse un peu de temps à la science de donner son second point de vue, après nouvelle analyse. Parce que même la science aime occasionnellement capoter sa vie pour rien (et qui capote par le fait même?!) En plus, attends toujours que les « docs » t’offrent une explication plus réaliste à ta compréhension, boule d’hormones que tu es. Donc, si on te redonne un rendez-vous pour vérifier, approfondir ou même traiter un petit (ou gros) quelque chose chez toi ou ton bébé, tu sautes dessus! Tu attends de te faire expliquer, de faire revérifier ce qui se passe par le spécialiste et tu poses beaucoup de questions. Si le rendez-vous est dans trop longtemps à ton goût, prière d’appliquer le no 1 de nouveau. Laisse la chance à la médecine moderne de t’impressionner… et à ton corps aussi.

Et sérieux, malheureusement ou heureusement ce qui sera sera, que tu pleures ta vie ou que tu sois plus insouciante. La maternité comporte son lot de surprises, de joies et même de déceptions et tu vivras les tiennes aussi. Alors, pourquoi ne pas suivre mon conseil et n’écouter personne? Car bien que ce soit avec de bonnes intentions, ta tête, ton corps et ton petit n’ont pas besoin de ce stress supplémentaire. Prends ce que ta grossesse t’offre, ce que ta vie de maman te fait vivre et prépare-toi à raconter toutes tes histoires d’amour comme d’horreur avec la gang !

Méline
MÉLINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *