Les 10 commandements pour emmener ta marmaille en camping

family camping everyone asleep

#1  Un ou des partenaires (ayant largement passé l’âge de l’adolescence, on s’entend là-dessus), tu trouveras

Pour accompagner tes/vos enfants dans vos péripéties, mais aussi, ne l’oublie pas, pour agrémenter ton voyage à toi.

#2  Sur la durée, tu te modéreras

Une belle et longue journée, une nuit, deux nuits, trois si vous êtes très courageux. Pas moins de cinq, me dis-tu, pour te sentir en vacances? Sur cinq jours, les probabilités de pluie OU de crise existentielle des enfants OU d’épuisement de tes victuailles OU d’autres raisons qui vont gâcher ton voyage, sont, disons, assez proches du 100%? Penses-y donc à deux fois.

#3  Si la météo annonce de grosses pluies au moment du départ, tu annuleras

Le camping, ça peut être super le fun s’il fait beau, mais pas dans la bouette. Puis comme ta réservation éventuelle ne t’a pas coûté un bras comme ça aurait été le cas pour un hôtel, inutile d’aller te gâcher la vie pour rien, trouve donc une autre activité. Puis si tes enfants insistent, aide-les donc à monter la tente dans le sous-sol, puis oublie-les pendant qu’ils auront ben du fun.

#4  Sur les victuailles, tu ne lésineras pas

Puis moi aussi, j’aime que mes enfants mangent des repas bien équilibrés avec des légumes, des fruits, etc, sauf que pense à TES vacances, et prends plutôt des pâtes, des cannes de sauce et autres, du pain, du Nutella, des biscuits et plein d’autres denrées que tes enfants mangent avec le sourire et qui se conservent à la chaleur. Sur ce point seulement, réfléchis : 24 h = 3 repas + collations, ne lésine pas sur les quantités. Puis pense aux boissons, pour enfants ET pour adultes!

#5  Du matériel en conséquence, tu emporteras

Une belle grande tente et des matelas pneumatiques pour bien dormir, un barbecue portatif au gaz pour bien manger, des serviettes de plage pour te baigner, de la musique pour profiter, une glacière et de la glace en suffisance pour garder tes victuailles et boissons un minimum au frais, du moins pendant les premières heures.

#6  Une fois arrivés sur place, la désorganisation, tu prôneras

Ça tente les enfants d’aller au bout du chemin? Si tu les vois à peu près, c’est bien correct, profite de la nature et respire pendant ce temps. Les enfants ont faim, mais ce n’est pas l’heure du repas? Tu as pris des croustilles, justement, ça tombe bien!

#7  La propreté, tu oublieras

Les enfants sont sales, pas lavés, mais heureux et fatigués? Envoie-les dormir, ils auront toujours le temps de prendre une bonne douche demain, ou un grand bain quand vous rentrerez à la maison. Ou ils retourneront se baigner demain, ça lave aussi, ne t’inquiète donc pas !

#8  Un lâcher prise général, tu adopteras

Tu pensais lire un livre au soleil, pendant que les enfants se baignent tranquillement, mais ils te réclament toutes les deux minutes? Dans l’eau, tu plongeras, et des conneries avec eux, tu feras. Le livre sera toujours là à ton retour, ne l’oublie pas. D’un café, tu rêverais? Ça te prend juste un chaudron d’eau sur le barbecue et un bon café instantané. Tu le boiras comme si c’était ton meilleur de la semaine, et lundi, promis, un extra, tu te paieras. Pour les plus sophistiqués, il y a aussi l’option d’apporter la cafetière à piston, mais qui te demande d’aller jusque-là?

#9  Le plaisir et le sourire, toujours, tu garderas

Quelles que soient les circonstances, ne l’oublie pas. Tout le monde est entier, les enfants s’amusent, il fait beau et ça te change de ton chez-toi? Parfait, c’est justement ce qu’il te fallait. Profites-en aussi pour faire avec les enfants tout ce que tu n’as peut-être pas le temps de faire à la maison : jouer au ballon comme des petits fous, se balader en forêt, pitcher de l’eau partout, apprendre à rouler à vélo, regarder les étoiles, se coucher tard collés tous ensemble, … Je te laisse imaginer tout le reste.

#10  De beaux souvenirs, toi et tes enfants, vous ramènerez

Pour les enfants, le camping, c’est l’aventure, l’expérience de courir partout et de faire mille et une activités. Et pour toi, voir tes enfants gambader en liberté dans un espace vert pendant que tu profites du calme relatif et du soleil, de belles discussions et activités avec tes partenaires de voyage, petits et grands, c’est presque de la magie à garder en souvenir jusqu’à la prochaine fois!

Géraldine Heilporn
GÉRALDINE HEILPORN

Une réflexion sur “Les 10 commandements pour emmener ta marmaille en camping

  1. Emy Répondre

    Je suis partie pour la première fois en camping avec mes deux enfants 2 ans et demi et 1 ans ainsi que mon pitou et papa. La durée du séjour 10 jours😱 Et 9 jours de pluie sur 10. J’étais brûler mais en rentrant chez moi jai donc bien apprécié mes rares moments de détente et au sec! Jamais je ne va regretté ces 10 jours de lâcher prise!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *