Fais-toi confiance

woman hold baby

Il y a de cela bien bien longtemps, les mères n’avaient pas de livres et de pseudo-experts qui leur disaient quoi faire, quand le faire et comment le faire en ce qui concerne leurs enfants. Elles avaient ce qu’on appelle l’instinct maternel.

L’instinct maternel, c’est la petite voix qui t’habite et qui te donne toutes sortes d’indications. L’instinct maternel, c’est ta meilleure référence pour savoir quoi faire et quoi ne pas faire avec tes enfants. Dis-toi bien qu’il doit y avoir du bon dans cet instinct-là si l’histoire de l’humanité survit depuis 2,8 millions d’années. Non mais, t’sais, je pense que la nature avait bien prévu son coup.

Alors moi je te dis, fais-toi confiance.

Quand tu ne veux pas que des étrangers touchent à ton bébé au centre d’achats parce que tu ne sais même pas s’ils ont lavé leurs mains après leur dernière pause-pipi, repousse-les et fais-toi confiance.

Quand tu ne veux pas que ton bébé passe de l’un à l’autre comme un ballon en pleine partie de football pendant une réunion familiale parce que tu te sens mieux quand il est dans tes bras et tu sais qu’il est mieux dans les tiens, fais-toi confiance.

Quand ton bébé n’est pas comme d’habitude, que tu sens que quelque chose cloche  mais qu’il ne répond pas encore à tous les critères de panique selon le 811, va quand même consulter et fais-toi confiance.

Quand tu te réveilles au milieu de la nuit parce que bébé vient d’enfiler quatre heures de sommeil plutôt que trois et que ça te tracasse, va le voir et fais-toi confiance.

Quand tu dors paisiblement, collée avec ton enfant, en sachant que c’est ainsi que vous êtes le mieux, fais taire les personnes qui n’ont pas leur mot à dire sur ta dynamique familiale et fais-toi confiance.

Quand tu donnes à boire la nuit parce que tu sais bien que ton bébé en a besoin même si selon les livre et les avis de tous et chacun, tu ne devrais pas le faire, nourris-le, cajole-le et fais-toi confiance.

Quand tu pleures comme une madeleine à côté de la porte de la chambre de ton bébé parce qu’il hurle sa vie suite aux conseils d’un tiers qui t’a dit de le laisser pleurer mais que ça ne te va pas, va le prendre et fais-toi confiance.

Ce n’est pas compliqué, quand ta petite voix te dit oui, écoute-la. Quand elle te dit non, écoute-la. L’instinct maternel, si on ne l’écoute jamais, va finir par se taire.

Fais ce que tu crois être le mieux dans ton coeur de mère. Réponds aux besoins de ton bébé; tu sais ce dont il a besoin plus que personne.

Émilie Verret
ÉMILIE VERRET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *