C’est du poulet

enfant légumes Crédit : oksun70 / 123RF Stock Photo

Toi aussi, un jour ou l’autre, t’as caressé l’envie de mentir à tes enfants à propos des légumes. C’est ben correct. Pis t’es pas obligée de t’arrêter là.

À la question qui tue qu’est-ce-qu’on-mange-pour-souper, t’as le droit de trafiquer juste un peu la vérité pour éviter d’entendre le fameux tellement-dégueu-j’en-mange-pas-moi-de-t’ça! en utilisant le victorieux c’est-du-poulet. Sens-toi pas mal. Y’a une époque dans la vie de ton enfant où il est assez intelligent pour te parler mais encore assez naïf pour croire tout ce que tu lui dis ; profites-en parce que cette passe-là, elle passe vite en TA! Ça fait que fais une maman Ninja de toi-même pis fais-lui avaler le plus de bouffe ouache-c’est-dégueu que tu peux pendant qu’il en est encore temps.

Tu fais des chops de porc ? Dis-y que c’est du poulet.

Tu fais du poisson ? Dis-y que c’est du poulet.

Même principe avec la viande rouge, c’est toute du steak.

Un macaroni au sans viande ? C’est du steak.

Un ragoût d’boulettes ? C’est du steak.

Un hamburger végé ? C’est du steak.

Un cube de tofu ? C’est du fromage à griller.

7-0 pour toi.

Ça fait que gêne-toi pas. Mens-lui juste un peu sur ce que tu mets dans son assiette. Toi pis moi, on sait que les fameux arrrke-j’en-mange-pas-c’est-dégeulasse se passent plus souvent qu’autrement dans la tête infantile de ta progéniture en quête d’une manière quelconque d’avoir plus d’emprise sur sa propre petite vie.

À c’t’heure vas-y pis cuisine un belle petite lasagne de concombres et d’aubergines au steak et au poulet.

Bon appétit !

 

Laurianne Loyer-Bernatchez

LAURIANNE LOYER-BERNATCHEZ


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *