image_pdfimage_print

Ma maison est sale; ouin pis ?

Ma maison est sale; ouin pis ? Je ne suis pas une bonne petite femme au foyer. J’ai essayé et j’ai échoué. Je ne retire aucun plaisir, sous zéro dans l’échelle de la satisfaction, de voir mes planchers qui shinent ou de constater que mon panier à linge est vide. Le chaos est constant dans Lire la suite…

6 petits bonheurs de ta vie de ménagère

Que tu sois maman à la maison ou que tu travailles, que ton chum en fasse beaucoup ou pas du tout, que tes enfants soient petits ou grands, toujours est-il que tu te « tapes » pas mal de tâches ménagères chaque semaine. C’est clair qu’il y en a certaines qui te font suer plus que d’autres. Lire la suite…

Les nerfs Madame Blancheville : le ménage du char

C’est le genre d’affaire que tu repousses. À l’infini. Si ton chum s’en mêle pas, c’est fort possible que tu clutch que tu n’as pas fait le ménage de ton char après plusieurs mois années de passivité pendant lesquelles les vieux Kleenex et les graines de pattes d’ours se sont peu à peu transformés en Lire la suite…

Les nerfs Madame Blancheville : le grand ménage du printemps

Le but ultime du grand ménage du printemps, c’est de te faire déculpabiliser de pas avoir été assidue sur le Swiffer dans la dernière année toutes les fois que t’as pas déplacé les meubles en passant la balayeuse pis que t’as volontairement fermé les yeux devant les stores pis les rideaux à dépoussiérer même si Lire la suite…

Les nerfs Madame Blancheville : la balayeuse

Tu peux choisir le modèle Dyson dernier cri transparent avec un manche mauve, te rabattre sur une Kenmore à traineau rouge 1988 ou te payer la totale avec une balayeuse centrale; ça n’amoindrira pas le calvaire : passer la balayeuse, c’est poche. Dans la vie, il y a deux bruits que je supporte mal : Lire la suite…