Trop grosse pour être enceinte

fat woman

Après plusieurs mois de mots doux et de petits rendez-vous coquins, tu es assise avec ton homme dans une salle blanche et froide. Qu’est-ce que tu fais là ? T’es toujours pas enceinte, pis là vous pensez que la nature a besoin d’un p’tit coup de pouce ! C’est pas que vous n’avez pas essayé… tests d’ovulation, les jambes surélevées pendant trente minutes, le thermomètre, la pleine lune, les huîtres et le chocolat, l’alcool, les fruits de la passion, ouf… À chaque mois, c’est la déception sur vos visages. C’est pour ça que vous êtes ici dans l’attente de voir un spécialiste.

Dans ta tête, c’est certain que c’est de ta faute. Tu penses à ça sans arrêt et tu es certaine que tu es infertile ou même, que tu as une maladie grave. Tu perds le contrôle de ton esprit et sans que tu puisses t’arrêter, tu vois toujours tout plus tragique que ça l’est en réalité. Et là, tu tentes de relaxer et tes pensées se dirigent aussitôt vers ton homme…Ses petits champions ne sont peut-être pas capables de franchir la ligne d’arrivée… Et si c’était votre amour qui était incompatible ? Mais tu ne veux pas penser au pire, aujourd’hui tu as espoir en la médecine. Ils vont trouver la pilule miracle pour vous aider !

Assis devant le doc qui a accepté de prendre votre dossier en charge, vous attendez les nombreuses requêtes. Vous ne vous faites pas d’idées, vous savez que vous aurez plusieurs tests à passer. La p’tite vite dans le p’tit pot pour monsieur, le grand nettoyage des trompes à l’eau saline pour madame, sans parler des multiples prises de sang pour les deux… Vous n’êtes pas sortis du bois ! Mais malgré tout, tu te surprends à rêver d’avoir dans tes mains LA prescription qui vous aidera à mettre de la poussière de fée dans ton bedon.

« Madame, vous avez un surplus de poids ».

 Hein ? Wo ! Minute, il y a quelque chose qui t’échappe… Où sont les tests à passer ? Qu’est-ce que le doc veut te dire au juste ? Un surplus de poids ? Ok, c’est quoi le rapport ??? Tu sais que tu n’es pas le sosie de Scarlett Johansson…pour être honnête, tu t’approches plus du type Mélissa McCarthy. Et alors ?

 « C’est pour ça que vous n’êtes pas enceinte madame. Il faut perdre du poids ! »

Ben oui, pas de problème ! Tu te dis qu’il n’y a rien là, que tu vas revenir la semaine prochaine avec vingt livres en moins ! Pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt !!! Voyons donc, si c’était si facile que ça, perdre du poids, tu te serais fendue en quatre et en quelques jours, tu aurais perdu tout ton surplus de poids en voyant le beau temps arriver, non ?

« Ah! mais madame, si vous êtes enceinte avec votre surpoids, il y a de graves conséquences. Vous allez faire du diabète de grossesse, vous allez faire de la haute pression et vous allez accoucher par césarienne »

Vous sortez de votre rendez-vous complètement anéantis. Non seulement vous êtes au même point, mais en plus on vient de te dire que tu dois perdre beaucoup de poids avant d’avoir l’aide tant désirée. Ce n’est plus un problème de couple, c’est de TA faute !  Ne reculant devant rien et n’étant pas à cinq livres près du bonheur, tu abdiques et tu acceptes de commencer une médication qui, selon le doc, t’aidera à perdre du poids. Pendant un an. À t’en rendre malade. Tu fais tous les tests qu’on te demande et tu sors l’argent de tes poches. Tu marches, tu fais attention à ce que tu manges, tu as coupé le sucre et tu « yeuxtes » même les coffrets de Beachbody … Tout d’un coup… Parce que ce n’est jamais assez.

Finalement, après quarante livres perdues, tu décides de tout lâcher. Les médicaments et ton médecin. Ton homme n’en peut plus de te voir malade comme ça à cause des médocs et tu as l’impression que tu ne fais que payer et encore payer sans avoir rien en retour. Tu n’en peux plus de te sentir comme un béluga échoué sur le bord de la grève à toutes les rencontres alors que tu te chies littéralement le corps tous les jours.

Tu ne peux pas croire que tu es l’unique femme en surplus de poids sur cette terre qui veut avoir des enfants. Tu veux bien maigrir, mais à quel prix ?

Tout ce processus fait en sorte que tu te détestes de plus en plus et que tu t’acceptes de moins en moins. Il t’arrive même de remettre ton couple en question. Pourquoi ton chum resterait-il avec toi alors que tu ne peux pas lui donner d’enfant ? Après plusieurs discussions sur l’oreiller, ton homme et toi décidez de consulter ailleurs pour avoir un deuxième avis.

Par chance, cette deuxième rencontre, ce deuxième avis, c’est la roue qui manquait à votre carrosse. Vous rencontrez des gens chaleureux qui vous explique qu’effectivement la maternité comporte plus de risques pour les femmes en surplus de poids, mais que rien n’est impossible.

Quelques mois plus tard, le petit « plus » rose apparaît. Clair, net, précis et tant attendu. Ton cœur s’emballe et tu capotes littéralement.  Toi aussi tu seras enfin maman !

Puis neuf mois plus tard, alors que tu tiens ta petite merveille dans tes bras, tu repenses à ce docteur qui s’est acharné à te dire que tu ne pouvais pas avoir d’enfant. À la lumière de toute cette expérience, tu viens de contredire tout ce qu’il a lu dans ses livres. Tu ne fittes  plus dans ses statistiques. Finalement, il serait fourré de te voir aujourd’hui. Tu viens peut-être de détruire son mémoire, t’sais.

Et maintenant, tu ne fermes pas la porte à l’idée d’ajouter un membre à la famille…

Crédit : esolla/Shutterstock.com
Mélissa Boulanger
MÉLISSA BOULANGER

6 thoughts on “Trop grosse pour être enceinte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *