Le conte de ton Noël trop parfait

girl xmas waiting

Par une douce nuit de veille de Noël, alors que la neige tombe à gros flocons, une maman bien blottie sous la couette peine à s’endormir. Elle reçoit toute sa famille demain et la liste des préparatifs à accomplir est si longue! Mais cette année, cette maman a une arme secrète! Au début décembre, elle a profité du traditionnel envoi de lettres au Père Noël de ses enfants pour poster elle aussi un petit mémo au grand barbu. Une lettre dans laquelle elle demandait simplement de vivre cette année un Noël digne d’un film! C’est donc dans l’espoir un peu fou de voir son souhait magiquement exaucé qu’elle finit par sombrer dans un sommeil agité.

Le 25 décembre au matin.

Dès son réveil, notre jeune maman peut constater que son appel à l’aide a été entendu. La température est idéale et son mari a fait déjeuner calmement les enfants afin de la laisser dormir un peu avant d’attaquer cette journée chargée. Même le lutin blagueur a mis son grain de sel en récurant les deux salles de bain pendant la nuit.

Elle commence donc ses tâches ménagères dans la bonne humeur pendant que papa emmène leurs bambins dehors pour fabriquer le plus magnifique des bonshommes de neige. Puis, alors qu’elle prépare soigneusement le repas de fête avec l’aide de son soudainement parfait époux, leurs chérubins fabriquent une ravissante guirlande de maïs soufflé tout en entonnant des cantiques des Fêtes de leurs voix dignes des Petits Chanteurs de Laval.

À 18h00.

Ça y est, tout est prêt. De somptueux présents trônent sous le sapin naturel tellement vert, symétrique et fourni qu’on le croirait en plastique. L’homme de la maison allume en quinze secondes un parfait feu de foyer qui réchauffera l’atmosphère toute la soirée sans faiblir. Notre héroïne a enfilé sa robe qui tombe cent fois mieux que lorsqu’elle l’avait essayée au magasin. Ses bas de nylon n’ont pas filé et ses talons de quatre pouces sont étonnamment confortables. Elle a même réussi du premier coup sa mise en plis à partir d’un tutoriel YouTube.

Les invités arrivent enfin! Ils sont joviaux, serviables, avenants. Les discussions vont bon train, sans la moindre anicroche. On la félicite allègrement pour sa dinde juteuse et dorée à point, sa bûche de Noël décadente, sa table si bien mise. Les cadeaux sont échangés dans le plaisir. Les enfants, reconnaissants et polis, s’installent au sous-sol pour jouer avec leurs étrennes dans l’harmonie la plus complète. Pas une crisette à l’horizon. Aucun bébé qui pleure, pas de vin rouge renversé sur la nappe, ni de blagues douteuses qui insultent grand-maman. Vraiment. Tout. Est. Parfait.

Sauf que… notre héroïne s’ennuie à mourir.

Condamnée à errer sans fin dans un monde de politiquement correct et de perfection plastique, elle regrette soudain les éternelles taquineries entre son mari et ses frères, les chansons maladroitement interprétées par sa mère un peu pompette, le chaos sympathique des enfants surexcités par la magie des Fêtes. Même son repas parfait semble sans saveur, et son décor idyllique, sans âme…

2h00 du matin

La mère se réveille en sursaut pour réaliser qu’elle avait rêvé d’un Noël parfait.

Chère petite maman, sache que le Père Noël n’apporte pas que des cadeaux, il apporte aussi parfois des leçons.

Apprécie chaque Noël tel qu’il est, dans toute son imperfection. N’en perds pas une goutte, ne t’en fais pas pour les détails. C’est en eux que résident les souvenirs les plus uniques et impérissables! Ne l’oublie jamais!

Maintenant ferme les yeux, compte jusqu’à dix et eeeeendooooors-toiiiiiiiiii…

5h45 du matin

MAMAAAAAAN! DEVINE QUOI?!?! C’EST NOËL!

Mélissa Brassard
MÉLISSA BRASSARD
Crédit : pixabay.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *