Les 5 ministères de ta vie de mère

children girl boy outside

Des fois, t’as l’impression de gérer ta famille comme le gouvernement gère la société. Tu es la première ministre pis tu t’occupes de tout à la fois. Bon, tu mets des priorités, tu ne peux pas tout faire, mais quand tu te compares aux différents ministères qui forment notre gouvernement, tu te trouves plutôt polyvalente et tu réalises que ta famille, ça demande de la gestion au quart de tour et mille et un paquets de petits trucs.

Famille

Bien évidemment, t’investis une grande partie de ton temps dans ce ministère. Ta famille, ta priorité. Tu te lèves, penses, vis, respires, travailles pour ta famille. Ils sont ce que tu as de plus précieux dans ta vie. Tu y inclus tes enfants, tes parents, tes amies proches qui sont devenues comme des sœurs, tes neveux, nièces. Tous ces gens qui donnent un sens à ta vie, qui te permettent de rester connectée à l’essence même de la vie : l’amour.

Justice

Ici, avec tes p’tits, la justice est un ministère extrêmement sollicité. Il reçoit au moins une requête par jour. T’en passes du temps à étudier chacune des demandes de révision d’injustice qu’on te fait. Ce sont souvent les mêmes demandes qui reviennent jour après jour. Son-morceau-de-dessert-est-plus-gros-c’est-pas-juste, il-se-couche-plus-tard-que-moi, c’est pas juste. Faut dire que tu es une juge plutôt intransigeante particulièrement bonne pour régler les multiples requêtes à grands coups de ben-c’est-comme-ça-pis-c’est-toute. Il faut aussi que tu mentionnes que tu as développé une habileté de maître à répondre aux nombreux pourquoi de tes enfants avec le parce-que-c’est-de-même. Maman ministre de la justice 1, enfant 0.

Transport

On sous-estime grandement ce ministère quand les enfants sont petits, mais on comprend vite son importance quand ils grandissent. Passer les trois quarts de ton temps sur la route à trimballer ta marmaille ici et là, tu vas le faire. Le faire souvent et longtemps. Prépare un budget pour le gaz, trouve-toi une bonne playlist pour agrémenter les aller-retour et investis dans une belle tasse à café de transport. Que ce soit pour les activités sportives, de loisirs, l’école, les amis, je te dis que tu vas en passer du temps dans ta voiture. J’en suis à me demander, alors que mes enfants vieillissent, si je passe plus te temps au bureau ou dans mon auto.

Culture et communication

S’il y a un ministère qui ne devrait pas être négligé, c’est bien celui de la culture et communication. Entretenir une relation de confiance avec ses enfants et ça, peu importe leurs âges, ça se travaille et ça demande un investissement parental au quotidien. On oublie parfois que c’est dans les gestes concrets du quotidien que l’on transmet nos valeurs. Nos enfants sont les témoins directs de nos perceptions, nos réactions, nos comportements. La façon qu’on choisit pour communiquer avec eux, influencera leur parcours. Ils vont assurément imiter et reproduire le modèle parental, et ce, même si en phase ado, ils vont crier à qui le veut-tu qu’ils ne deviendront jamais comme vous à l’âge adulte. La quête d’identité chez l’enfant et l’adolescent, ça fait son temps. Ensuite, c’est la culture d’appartenance qui, bien souvent, entre dans la définition de qui l’on est. La source de la culture d’appartenance c’est toi, sa mère, toi, son père.

Sécurité publique

Tu as l’impression d’avoir des yeux tout le tour de la tête ? D’être devenue une agente de sécurité hors pair avec la capacité de voir venir le moindre dégât, accident, ou conflit ? Je te confirme que tu es une ministre certifiée de la sécurité. Avouons que nous, les mamans, on parvient à développer une habileté naturelle à assurer la sécurité de notre progéniture. Comme un sixième sens qui nous guide et qui s’installe avec la maternité. Qui ne s’est pas déjà dit : « Me semble que ça fait un petit bout que je n’entends pas de bruit, je vais aller voir ». On a toutes déjà eu ce pressentiment que la catastrophe approchait. Évidemment, une maman c’est pas parfait, on ne remplace pas le bon Dieu alors il arrive qu’on en échappe quelques-unes. Par contre, on est les premières à sortir à nos enfants la vieille bonne phrase : « je le savais que ça allait virer de même ».

La liste est longue de toutes les responsabilités qui composent ta vie de famille. Mieux vaut l’aborder sous un angle analogique, ça t’enlève de la pression un peu et quand tu observes ta situation avec humour,  les choses semblent moins dramatiques tout d’un coup.

Être parent c’est ça. Un million de rôles, aucune formation et beaucoup de gestion.

Marie-Ève Baillargeon
MARIE-ÈVE BAILLARGEON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *