Je publie des photos de mes enfants sur le net et j’assume

mother take picture of baby

Oui, il m’arrive de publier des photos de mes enfants sur les réseaux sociaux. Parce que je les trouve magnifiques. Parce que j’ai envie de laisser éclater ma fierté de maman au grand jour. Parce que j’ai envie de partager un beau moment passé en famille. C’est vrai, la maternité est souvent loin d’être aussi facile que certaines de mes photos le laissent suggérer. Mais c’est comme si de mettre en ligne les moments les plus beaux et les plus fugaces aidait à dépasser les vécus difficiles.

C’est un besoin de reconnaissance, évidemment. Le but indirect est aussi de récolter un certain nombre de likes et de commentaires élogieux, dans une attitude égocentrique et nombriliste, que j’assume. Parce qu’avoir besoin de reconnaissance, c’est humain, tout simplement.

Non, les slogans largement partagés du type : « je l’aime, je le protège » n’auront pas modifié mes habitudes. Evidemment, je comprends bien le fond du message qu’on cherche à nous faire passer. Je trouve aussi que la prudence est de mise, qu’il ne faut pas mettre en ligne n’importe quoi ni de n’importe quelle manière, surtout quand il s’agit de nos enfants, innocentes créatures qu’on souhaite protéger à tout prix.

Mais je trouve que c’est à chacun d’entre nous de faire un choix responsable. Je ne mets pas n’importe quelle photo en ligne. Elles ne sont accessibles qu’à un nombre limité d’internautes. Pourraient-elles être utilisées dans un contexte malveillant ? Vu les photos que je publie, j’ai de la peine à l’imaginer. Pourraient-elles être utilisées par des tiers à des fins commerciales ? Je ne peux pas garantir que ça n’arrivera pas, mais la probabilité me paraît infinitésimale.

Mes enfants pourraient-ils un jour être dérangés d’avoir été ainsi « exposés » sur les réseaux sociaux? J’essaie de me mettre à leur place. Je ne vois rien de dérangeant dans cette démarche. Je sélectionne attentivement les photos que je décide de publier. Je le vois comme une marque d’amour à leur égard. Quoi de plus important pour l’estime d’un enfant que de se sentir porté par le regard attendri et fier de ses parents? J’espère qu’ils sauront un jour l’interpréter ainsi. Et si ce n’est pas le cas, je m’engage à tout effacer immédiatement, et à ne plus jamais recommencer.

Maman Louise
MAMAN LOUISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *