Les maudits lunchs

kid lunch

C’est le temps de faire face à la réalité, fille. Ta p’tite dernière rentre à l’école dans quelques jours et le calvaire des lunchs est sur le point de commencer. Cent-quatre-vingt lunchs de plus durant l’année scolaire pis tu le sais déjà qu’à la mi-septembre, tu vas être à boutte. Parce que non, ce n’est pas si simple que ça, faire des lunchs. Ça demande une organisation et une imagination hors du commun.

#1  Les goûts des enfants 

Évidemment, tes enfants n’ont pas les mêmes goûts! Donc tu as deux choix : soit tu les respectes, soit tu les ignores! Oui, ce serait plus simple pour toi de les ignorer, mais crois-moi, ta santé mentale ne survivrait pas! Entendre ton fils chialer TOUS LES SOIRS qu’il n’aime pas ça, lui, les poivrons, ça va te rendre folle!! Mais tu n’as pas le choix, d’en acheter, des poivrons, parce que ton autre enfant, lui, il tripe là-dessus. Fait que tu achètes toutes les variétés de crudités possibles pour satisfaire les goûts de chacun! Idem pour les sandwichs, salade, repas chaud (ou pas!) : ils ont chacun leur goût et tu t’y plies, car tu préfères la tâche de plus à la semi-crise quotidienne!

#2  Les repas froids

Ben non, ce ne sont pas toutes les écoles qui sont munis d’un micro-ondes! Et ça, veut veut pas, ça rajoute au casse-tête. Quoi de plus simple que de donner les restants de souper aux enfants pour le lendemain midi? Oui, il y a les Thermos. Mais selon les experts en repas chauds (tes enfants!), ce n’est pas génial. Ils n’aiment pas toujours ça, car ce n’est plus assez chaud rendu à midi quand tu l’as rempli à 6h30! Pis un macaroni tiède, c’est pas super!

#3  Ton propre lunch 

Oui, toi aussi tu as besoin d’un lunch. À moins que tes repas soient payés par l’employeur (hahaha!), ou que tu sois riche (hahahahahaha!), tu n’as pas trop le choix d’apporter ton dîner au bureau. Mais quand tu passes un temps qui te semble interminable à couper des légumes, faire des sandwichs, remplir les gourdes de jus, etc., tu n’as juste plus d’énergie ou l’envie de faire le tien. Donc tu te retrouves avec des lunchs ben ben plates!

Mais t’inquiète, je te laisse pas comme ça. J’ai un ou deux conseils pour toi quand même! Primo, fais les lunchs le soir. Comme ça, tu peux joindre l’utile à l’agréable en prenant un bon p’tit verre de vin pendant la préparation! Et en plus, tu vas moins courir le matin, c’est-tu pas beau ça? Deuzio, tu peux couper toutes tes crudités et/ou fruits et/ou fromage le dimanche pendant l’apéro (ben oui, tu t’en sors pas, ça prend de l’alcool pour survivre aux lunchs!). De cette façon, tu vas sauver un temps fou la semaine! Et tertio, tant qu’à faire trois sandwichs (quand tu as trois enfants, évidemment!), fais-en six! Ou même neuf! Tu te sauves alors d’un ou deux soirs de préparation. Ne me remercie pas, ça me fait vraiment plaisir!

Bonne rentrée, là !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *