Les 8 petits malheurs de la mère-ménagère

dirty kitchen

Depuis que tu es maman, ta liste de tâches à accomplir ne cesse de s’allonger. Malgré des journées jamais assez longues, tu réussis à en rayer quelques-unes chaque jour. Sauf le grand ménage de la salle de jeux. Ça, ça pourra toujours attendre au lendemain.

Bonne joueuse, tu essaie de garder ta bonne humeur au travers de tout ça. Mais il y a quand même certaines situations qui te pourrissent la vie et qui te détruisent immanquablement ton « mojo ». Dans l’absolu, on s’entend que c’est des petits riens et qu’il y a bien pire que ça. Mais parfois, ta patience déjà fragile n’a pas besoin de plus que ça pour sacrer le camp …

#1  La vaisselle

Quand ton lavabo est plein d’eau de vaisselle et que tu réalises que tu as un chaudron à vider, deux choix s’offrent à toi. Traverser la maison avec ledit chaudron jusqu’à la toilette la plus proche (en bonus : en renverser sur le chemin) ou le laisser sur le comptoir jusqu’au lendemain en guise de protestation.

#2  Le couscous     

En cuisine, vient un moment où tu as envie de faire changement du riz et des patates pilées. Tu fouilles dans ton garde-manger et tu tombes sur une boîte de couscous, bien cachée tout au fond de la tablette. C’est lorsque les petits grains dorés se répandent partout (sauf dans le bol) que tu te souviens pourquoi tu l’avais rangée si loin la dernière fois. Sans farce, y’a vraiment quelqu’un qui sait préparer un couscous sans en mettre partout ?

#3  Le linge sale

T’sais, la paire de bobettes de ton chum. Par terre. À. Côté. Du. Panier. Ce sera tout.

#4  La poubelle

Pendant le rush du souper, tu jettes une couche de #2 dans la poubelle de cuisine, qui est pleine. Tu te dis que tu vas sortir le sac dès que tu as deux minutes. Le lendemain matin, tu ouvres la poubelle pour jeter un truc et le cœur te lève tellement ça pue. Pas trop le choix de prendre ton souffle et de gérer ce biohazard avant que toute ta maison empeste.

#5  Les dégâts

« Attention mon loup, maman vient de laver le plancher. »

(Au ralenti – verre de lait qui se renverse sur le plancher propre)

Un grand classique de ton répertoire.

#6  Les rallonges électriques

Tu es en train de faire un set-up vraiment sympa pour les enfants et tu as besoin d’une rallonge électrique. Tu en prends une dans le garage et, bien évidemment, elle est toute emmêlée. Peu importe comment tu la ranges, tu as l’impression d’avoir acheté le modèle auto-emmêlant. Et on est d’accord que défaire cinquante pieds de nœuds, ça demande une patience que tu n’es pas certaine de posséder.

#7  Le lave-vaisselle

Routine du matin. Tu es super pressée et tu as juste un ou deux morceaux à mettre dans le lave-vaisselle. Tu ouvres la porte pour te rendre compte que c’est plein pis c’est propre. Ugggghhhh.

#8  Le lavage

C’est enfin l’heure d’aller te coucher et tu te souviens in extremis que tu as une brassée à transférer. T’essaies de mettre ça rapido presto dans la sécheuse. Mais les manches de chemises sont tellement entournées (oui, oui, ce mot) avec les jambes de pantalons que la moitié de ta brassée sort d’un coup et tombe sur ton plancher à la propreté douteuse. Pffffff. Tu lances la boule géante au fond de la sécheuse pis tu rajoutes vingt minutes au temps normal pour être certaine que le motton sèche jusqu’au centre.

Bonne nuit là !

Marie-Ève Piché
MARIE-ÈVE PICHÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *