15 faits que seuls les parents qui travaillent sur les shifts comprendront

woman with clock and baby

Quand tu travailles sur un horaire rotatif, aussi appelé travailler-sur-les-shifts, tu connais une réalité quotidienne bien différente de ton compatriote qui fait son neuf-à-cinq-juste-la-semaine-travaille-jamais-les-fériés. Voici quinze faits que seuls les parents qui travaillent sur les shifts comprendront.

#1  Tes proches sont toujours déçus quand ils organisent quelque chose la fin de semaine et que tu ne peux pas venir car tu travailles. C’est la surprise à chaque fois, mais ça fait comme dix ans que tu travailles une fin de semaine sur deux.

#2  Tu ne peux jamais planifier à l’avance si cette année c’est chez la famille ou la belle-famille Noël, pour la simple et bonne raison que tu ne sais pas encore si tu vas travailler ou pas.

#3  Comme tu n’as pas de fériés, tu oublies toujours de les prendre en considération et tu te ramasses toujours surpris devant l’enseigne sur la porte de la garderie qui dit fermé-lundi-cause-férié

#4  Contrairement à ce que le monde peut penser, le quart le plus difficile avec des enfants, c’est celui de soir et non pas de nuit.

#5   Tu jongles entre les boissons énergisantes et la mélatonine pour réussir à être endormi/réveillé peu importe l’heure que tu dois l’être.

#6  Tes proches ne savent jamais trop quand t’appeler, car ton horaire change trop et c’est toujours risqué de te réveiller, qu’il soit 22h00 ou 10h00.

#7  Ta douce moitié ne connaît pas encore ton horaire et possiblement il/elle ne le connaîtra jamais par coeur.

#8  Inscrire tes enfants dans des activités est un calvaire parce que tu dois voir le jour/heure que tu manqueras le moins souvent dû à ton travail.

#9  Tu dois avoir une organisation de feu et jongler entre la garderie, la gardienne et les proches pour combler les périodes où tu travailles.

#10  Tu ne trouves pas ça si mal avoir ton congé mardi, quand tu décides d’aller au centre super-fun-amusant et qu’il n’y a pas un chat.

#11  Tu as l’opportunité d’envoyer tes enfants à la garderie lorsque tu as une journée off la semaine ou que tu travailles de soir pour aller faire tes courses tranquillement.

#12  Tu pensais que tu étais fatigué avant avec ton horaire, tu te rends compte que tu es un super parent maintenant que tu dois combiner tout ça.

#13  Tu es chanceux si tu as un partenaire de vie avec des horaires qui complètent bien les tiens.

#14   Tu es content quand il pleut et que tu es de nuit, tu sais que tu vas mieux dormir.

#15  Quand tu travailles de jour, tu as l’impression de ne pas avoir une minute pour toi entre le travail, aller chercher les enfants et la routine du soir. Tu te rends compte que finalement, c’est bien d’avoir des quarts rotatifs, ça déplace le mal.

milie Verret
MILIE VERRET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *