À toi, le mâle célibataire qui m’envoie des photos de son pénis

banana

Comment est-ce possible de mendier autant d’attention sur les sites de rencontres? Tu crois que ça m’allume que tu sollicites du sexe alors qu’on ne s’est jamais croisés au dépanneur? Je vais enfin répondre à ta question #matou26, #soumis281 et #sexyboy69, à savoir comment je te trouve. Je te trouve désespéré mon ami. Je te trouve pathétique. Tu me harcèles avec tes insinuations au plaisir que tu pourrais me donner, OH toi le meilleur amant que la terre a porté! Comment sais-tu ce qui me plaît? Tu vas me le demander entre deux sandwichs pendant ta pause du dîner ou tu vas utiliser ta meilleure recette, celle qui marche assez pour que mam’zelle te rappelle?

Oui, tu as le droit de vivre une sexualité ouverte. Tu as tous les droits Mister Sex. Dans les faits, tu es libre. Tu peux forniquer toute ta vie si tu en as envie, mais j’ai un conseil à te donner. Qui suis-je pour donner des conseils? Je suis une des cowgirls qui a reçu des photos de ton cactus érigé en plein désert de ta maturité! J’ai une nouvelle pour toi : ton cactus a fait le tour du bar samedi lors de notre souper de filles! Ça t’allume? Tu aimerais qu’on t’appelle pour faire une fiesta mexicaine, danser la Macarena et dormir collés comme des tacos excités. Dans quel monde tu vis cowboy? On a ri de toi toute la soirée, c’était comme une téléréalité du genre  « The happy cactus life »!

Je sais, les femmes sont compliquées. C’est difficile de rencontrer et je peux t’aider. Voici mon conseil FAJITAS UNO : tu dois garder les photos de ton deuxième cerveau dénudé pour toi. Juste pour toi. Même si la femme t’intéresse. Même si un soir, elle se sent coquine. Même si ton cerveau est bien développé. Même si ta fajitas est bien roulée. On appelle ça de l’intimité! Peut-être que #Julie33 voudra recevoir ton cadeau à un moment donné, mais elle aimerait le déballer dans un contexte bien particulier de célébration de votre fréquentation. Elle ne veut pas de surprises « safari virilité » au déjeuner pendant qu’elle sert du gruau de dinosaures au petit dernier et que son ado traîne sur le plancher. Bien sûr, elle a imaginé votre premier baiser des dizaines de fois en te disant bonne nuit avec ses émojis, elle t’aurait invité, mais tu es pressé. D’accord, si elle selfise ses ananas, c’est possible qu’elle t’invite pour une éventuelle fiesta, mais ne fais jamais les premiers pas en ce qui concerne ta Fajitas!

Maintenant que tu es à l’écoute, car les ananas c’est tendance, je t’offre le conseil NACHOS DOS: tu dois personnaliser ton offre et cesser de tremper tes chips partout à la bonne franquette! Gère ton assiette. Travaille ton volet marketing. Tu vivras moins de rejet et je limiterai mon jugement sur la cohorte masculine. Et n’oublions pas le sort des cowboys matures qui se déshydratent en plein désert d’attention sans selfie de voyage pack-sac ou de six packs. Tout le monde sera plus heureux et le monde des rencontres s’en portera mieux.

Je pense que tu aimes faire du porte-à-porte sur les sites et les réseaux? Tu peux cogner, on ne sait jamais! Sauf que si la fille ne t’ouvre pas, essaie de ne pas l’insulter comme un aliéné! Conseil TACOS TRES : si la fille n’est pas intéressée, retourne simplement dans ton tacos et attend en prenant un petit café. Les célibataires ne sont pas en voie d’extinction.

Tu penses que je suis frigide, car je n’ai pas eu envie de ronronner sur ton banc de char la semaine passée et que je n’ai pas su apprécier tes photos de biologie rustique. Défoule-toi de toute ta testostérone, j’en ai tellement entendu des conneries sur les sites mon ami. Tu dis que tu cherches du sérieux, mais tu penses juste à baiser après le deuxième café, car ton temps est précieux et le mien est compté. Le jour où tu trouves ta gazelle, tu lui mens, car tu ne sais plus comment être naturel comme avant. Tu es devenu le «take out de l’amour» qui ne ferme jamais ses sites, car le menu est plus important que l’engagement.

Cher cowboy Tinder, ça se peut que j’enquête un peu avant de t’inviter. Je ne suis pas déséquilibrée, mais un peu désenchantée. Je lis des propositions cochonnes à longueur de journée, des aveux de gars mariés, des histoires d’ex (sont toutes folles!) sans oublier la légende du gars qui est sur le site, mais qui n’a pas encore rencontré. Alors voici le plan. Pendant que tu fais ton rodéo dans ta nouvelle voie réservée, je vais marcher en fredonnant, les cheveux au vent, espérant un jour rencontrer un gars un peu vintage qui aura envie de me fréquenter lentement…Despacito… au lieu d’essayer de me saouler devant des Mariachis pour essayer de m’impressionner.

Crédit : nito/Shutterstock.com
Natacha Lahaie
NATACHA LAHAIE

15 thoughts on “À toi, le mâle célibataire qui m’envoie des photos de son pénis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *