Ta sortie familiale chez Costco

little girl in shopping cart

La fin de semaine arrive enfin après une longue et épuisante semaine de vie familiale. Assise sur ton divan toute de mou vêtue, ton verre de vin et toi êtes prêts à attaquer une autre fin de semaine qui passera aussi vite que toutes les autres. Tu planifies mentalement ton horaire et tu commences à penser à votre grande sortie familiale hebdomadaire; généreuse que tu es, tu sors ta gang chez Costco.

Ta pré-ado voulait rester à la maison et se garder en grande fille autonome qu’elle est… mais cette possibilité ayant engendré une crise existentielle chez ton deuxième, tu as pris la décision d’amener ton troupeau au complet avec toi, papa inclus. C’est ainsi que tu te retrouves chez Costco un samedi à 10h. Peu importe où tu habites au Québec, tous les habitants d’une ville qui possède un Costco se donnent inévitablement rendez-vous chez Costco le samedi. Tous.

Ça s’annonçait déjà mal dans ton cadre de porte mais la situation ne s’est pas améliorée dans le stationnement. Tous les habitants de ta ville tentent bien que mal de se stationner au même endroit en même temps. Tous. La résultante? On appelle ça communément du stationnement créatif. On entend par stationnement créatif quelqu’un qui s’improvise une place. Ça peut être s’inventer une ligne imaginaire ou encore se stationner par-dessus un espace gazonné qui n’est absolument pas prévu pour recevoir un Ford F250 ou autre camion/VUS/autre voiture tentant un stationnement risqué. Bref, après quarante-cinq tours de stationnement, tu t’inventes toi aussi une ligne; qu’à cela ne tienne, à Rome, on fait comme les Romains! Tu sors ta gang de la voiture, tu trouves ta mauzusse de carte de membre et tu suis la belle file, que dis-je, le tapon qui essaye de s’engouffrer dans l’épicerie/magasin.

Ton plan d’action, c’est de faire ton épicerie. Le plan d’action des membres de ta famille, par contre, peut différer. Vois-tu, chacun a sa façon bien à lui de s’approprier le Costco. Tu aimerais bien avoir quelques heures minutes dans la section des vêtements mais ta pré-ado soupire aux six secondes et ton chum n’en a franchement rien à foutre que tu achètes à ton deuxième un quatrième manteau, même si celui-ci est destiné à une toute autre vocation que le coupe-vent, le manteau de printemps et le manteau d’automne qu’il possède déjà. C’est pas grave, mom, tu reviendras mardi soir pendant le cours de judo du petit!

Ça fait que tu continues ton chemin, tu ramasses tes cossins, ton chum respire bruyamment par le nez (ahhhh, il t’attendrit, tu reconnais l’air de famille qu’il partage avec ta pré-ado!) parce qu’il voit rapidement la facture monter. Tes enfants voudraient bien arrêter dans la section des livres et des jouets mais, n’ayant pas eu droit à ta virée vêtements, ils se trouvent dans une bien mauvaise position pour négocier avec toi. Tu essayes de te faufiler au travers des 12 953 personnes qui mangent toutes les provisions des chères démonstratrices de bouffe, qui sont toujours bien situées aux bouts des rangées pour s’assurer de créer des bouchons de circulation dans les artères principales des allées du Costco. Piètre performance de ta part dans le domaine de l’évitement des foules; incapable d’avancer, tu es obligée toi aussi d’arrêter à chaque comptoir. Mais t’sais, rendu là… Tu ramasses des bouchées pour tout ton monde. À chaque comptoir. Et tu rajoutes du stock dans ton panier. Et ton chum respire bruyamment. Et vous continuez votre périple.

Vous voilà finalement rendus aux caisses… en même temps que tous les habitants de ta ville. Tous. Tu fais la file, tout le monde a chaud. Ton chum essaye d’estimer la valeur du panier pendant que tes deux enfants commencent à s’écœurer l’un l’autre. Ton tour arrive, tu cherches ta carte de membre. Eh merde… où est-elle??! Tu mets finalement la main dessus pendant que les trois paniers derrière toi s’impatientent. La caissière passe tous tes articles pendant que son collègue te place tout ça dans des boîtes pas de fond qui menacent franchement de lâcher. T’es chanceuse, au moins t’as des boîtes! Ton chum paye avec votre compte-conjoint; il t’envoie un regard et tu comprends que… vous aurez une belle remise Costco à la fin de l’année. Hourra?

Te voilà, donc, assise sur ton divan, habillée en mou, un vendredi soir avec ta coupe de vin, à envisager la possibilité d’aller chez Costco avec ta gang. Tu cales ton verre; demain, tu iras seule chez Costco, finalement…

Catherine I.
CATHERINE I.

2 thoughts on “Ta sortie familiale chez Costco

  1. Manue Répondre

    Jamais compris pourquoi les gens vont faire l’épicerie en famille ! Comme si c’était effectivement LA sortie familiale à faire. Alors qu’on est si bien seule (en laissant une liste de « missions » à faire pour chéri, resté à la maison 😁)

    1. Costcomaniaque Répondre

      Je pogne les nerfs à chaque fois! Principalement au Costco! Ahah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *