9 astuces pour survivre à une rencontre parents-prof

homme pupitre

Depuis dix jours, c’est pu toi l’étoile dans le cœur de ton enfant. Comme à chaque début d’année scolaire, tu viens de te faire voler la vedette. C’est donc à soir que tu vas la rencontrer. La fille qui va passer plus de temps avec ton enfant que toi-même pour l’année à venir.  T’as bien hâte de la connaître, mais reste que ça te squeeze le souper pis les devoirs pas à peu près pis que tu pourras pas boire ta coupe de vin avant neuf heures à soir.

Afin de te faciliter l’affaire et de rendre ton périple moins pénible, voici neuf astuces pour une rencontre parents-profs qui vaut ton déplacement.

#1  Habille-toi confortable

Tu t’en vas passer une heure assise rien qu’une fesse sur une chaise tellement petite que tu te demandes si ton enfant lui-même fite dessus pis tu sauras pu où mettre tes jambes, les genoux ben accotés sur le bord du pupitre. J’te parle par expérience là, mets-pas ta petite robe à soir.

#2  Traîne ton chum de force

Si tu ne le fais pas, je te promets que tu vas passer encore l’année au grand complet à lui expliquer le fonctionnement des mots-étiquettes pis à le surveiller pour qu’il signe aux huit bonnes places où tout bon parent doit signer chaque soir à l’heure des devoirs. T’en gères assez de même.

#3  N’envoie pas ton chum tout seul

Quand il va revenir, il n’aura pris aucune note et il va te dire que la prof a l’air gentille et qu’il n’y a rien de spécial à signaler.

#4  Arrivez à l’avance

Si vous n’arrivez pas à l’avance, vous allez devoir remplir tous les questionnaires sur votre-enfant-ses-forces-ses-difficultés-et-votre-famille-est-elle-fonctionnelle pendant que la prof parle pis tu vas inévitablement botcher avec regret le petit mot d’amour que ton chéri découvrira caché dans son pupitre demain matin.

#5  Panique pas

T’as pas toute catché quand l’idole de ton enfant parlait de l’évaluation de la compétence 1 en mathématique et de l’importance de la surlecture pour la fluidité? Pas de panique, la mère. Ton flo est juste en deuxième année pis toi tu vas l’encourager et le faire pratiquer de ton mieux jusqu’à ce qu’il sache ses additions jusqu’à vingt, ce qui risque pas d’arriver avant Pâques. Ça fait que relaxe, tout va bien aller.

#6  Sois tolérante envers les autres parents

Ça se peut que la mère du petit Jacob commence à se plaindre du programme qui est ben trop chargé pis que celle d’Élodie critique ce qui n’est pas permis pour les collations tout en vantant ses muffins santé. Respire. Et surtout embarque pas dans le bal, sinon tu vas être encore là à minuit.

#7 Essaye de rester patiente

Au bout de trente-deux minutes, t’es pu capable tellement tu trouves ça long pis tu te surprends à penser que t’as besoin d’une nouvelle brassière? Fais-toi s’en pas, t’as pas nécessairement un déficit de l’attention, t’es juste pu habituée à écouter en silence. Compatis au sort de ton enfant qui est assis sur cette chaise 5 heures par jour.

#8  Sois indulgente envers la prof 

Dis-toi que la prof est sûrement ben nerveuse même si elle vous a étalé ses attentes envers les parents pendant dix minutes pis qu’elle t’a pas demandé les tiennes. Même si tu la trouves pas aussi fantastique à première vue que celle de l’année passée, trouve-lui trois belles qualités pour les répéter à ton enfant demain matin. Gâche-lui pas son histoire d’amour.

#9 Attends que les enfants soient couchés pour rentrer

Tant qu’à avoir callé une gardienne pour aller à cette formidable réunion ensemble toi pis ton chum, surtout, ne rentrez pas avant que les enfants soient couchés. Profitez de cette date inattendue un soir de semaine. En sortant de l’école, allez retrouver le plaisir de frencher comme des ados dans les balançoires du parc sans devoir pousser un enfant jusqu’au ciel. Vous vous sentirez délicieusement délinquants.

Avec ces conseils, la mère, tu devrais passer une pas pire soirée.

P.S. : Si t’es une enseignante en plus d’être une mère, tu vas devoir aller écouter ce que tu sais déjà dans les soirées des profs de tes enfants en plus d’animer la tienne. Avec un mois de septembre de même, garde-toi du blanc au frais pis prends le temps de penser à toi ! On est contentes de t’avoir rencontrée !

Sophie Perron
SOPHIE PERRON

5 thoughts on “9 astuces pour survivre à une rencontre parents-prof

  1. Frédéric Lepage Répondre

    Bravo, et merci pour les messages qui seront très utiles lors de la rencontre.

    1. Sophie Perron Répondre

      Ça fait plaisir, Frédéric! 🙂

  2. Fern Répondre

    HAHA, #2 et #3, excellent! 🙂
    #6, tellement vrai!! Malheureusement, plusieurs l’ont pas compris ça!

    Merci Sophie! 😀

    1. Sophie Perron Répondre

      Ça fait plaisir, Fern! Contente de te retrouver ici! 😊

      1. Fern

        C’est clair que j’allais te suivre!! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *