Mes amours, vos chicanes me grugent

C’est tout le temps. Pour tout. Pour n’importe quoi. Pour un jouet, pour un regard un peu trop appuyé, pour un mot de travers, pour décider qui va dans le bain en premier (alors que depuis toujours, on alterne religieusement tous les jours en tenant presque un registre…), pour le biscuit qui a une pépite de plus Lire la suite…