À toi, la mère qui n’avait pas vu l’hiver venir

woman winter fight

Mardi matin. Tu ne sais pas trop ce qui se passe, mais il fait frette aujourd’hui. Pas froid, FRETTE 

En toute bonne foi de mère, tu t’es dit qu’il te restait du temps. Que l’hiver n’était pas encore à nos portes. Voyons donc, on sort à peine de la canicule! Tu n’as même pas encore pensé au costume d’Halloween de tes enfants, laisse faire l’habit de neige que tu vas me dire! Jusqu’à présent, tu avais fait une super job en ignorant les allées de décorations de Noël au Costco.  

Sauf que bien malgré toi, tu dois avouer que le petit manteau d’automne ne suffit pas à protéger ton précieux du sol gelé et du vent du Nord qui vous rend visite ce matin.  

Alors, ça a l’air qu’en plus de faire les déjeuners, les lunchs, brosser les dents et s’assurer que tout le monde s’est habillé décemment, tu vas devoir retrouver le stock d’hiver de l’an passé. 

C’est à ce moment que la panique commence. 

Tu te mets à courir dans la maison comme une vraie poule pas de tête. Où as-tu mis ça déjà? Qu’est-ce que tu as fait des bottes? Il ne te reste pas de mitaines, ça je peux te le dire tout de suite, sauf bien sûr pour celles sans leur jumelle. Est-ce que le manteau de l’an passé fait encore? Sinon, tu peux le passer au plus petit? 

Quand tu as enfin ramassé ton butin, tu te ramasses à te battre avec ta marmaille pour qu’ils essaient tes trouvailles en démêlant les habits, en essayant de faire des ensembles qui ont de l’allure. 

Lorsque tout ce cirque est terminé, tu en as les deux tiers qui ont de l’eau dans la cave, ils ont tous des mitaines pas pareilles (qui ne sont même pas de la même grandeur!) avec des tuques et foulards de quand t’étais plus jeune parce que toutes leurs choses de l’an passé ont disparu. Évidemment, rendue là, tu es déjà plus qu’en retard sur ta routine matinale et tu vas devoir sauter le déjeuner et espérer que le résultat de ton désespoir du matin fasse jusqu’à ce que tu te ramasses un jeudi soir au Walmart avec des dizaines d’autres parents en panique.  

Je vais te donner un secret de maman germaine (comme dirait l’Homme) : fais donc ça ce soir.  

Oui, ça va t’écoeurer. Oui, tu n’auras AUCUN plaisir. Sors tout ce que tu trouves, verse-toi un verre de vin et annonce à tes héritiers que ce soir, vous faites une parade de mode. Ils vont se débattre (surtout le petit dernier qui n’est même pas capable de marcher tellement il est pris dans son one-piece), mais au moins, tu vas finir la soirée en sachant ce qu’il te manque. Tu vas ensuite pouvoir aller magasiner l’esprit tranquille en sachant que tu ne vas pas acheter en double (voyons, on avait ça nous autres?) et il va te rester un minimum de choix. Après, tu sacres tout ça dans la garde-robe et le fameux premier matin vraiment frette, tu vas être prête. 

Ah pis tant qu’à y être, n’oublie pas tes pneus d’hiver. 

Bon hiver là! Ne désespère pas, l’été va être de retour dans sept mois. 

Maman Ours
MAMAN OURS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *