Service des plaintes : mon corps post-bébé

woman belly fat

À qui de droit,

Je ne suis pas certaine du département auquel me référer puisque je dois faire part de mon mécontentement pour plusieurs articles achetés à votre succursale. Malgré de très bons commentaires reçus de certaines clientes, il semblerait que je sois la malchanceuse qui a écopé de marchandises défectueuses.

Premièrement, je me suis acheté un livre de recettes qui prône la perte de poids tout en se régalant. À vous de me dire si ce livre fait office de publicité mensongère ou si ce sont les brocolis, navets, pâtes sans gluten voire même la majorité des bouteilles d’eau en vente dans toutes les épiceries qui font défaut. Que l’on parle de repas, de collations ou autres, rien ne fonctionne. J’engraisse et je ne me régale pas. Même mes enfants ne veulent rien savoir. Ça ne fonctionne pas du tout.

Parlant de mal fonctionner, c’est peut-être la balance dernier cri achetée qui est brisée. Avoir su qu’elle me donnerait toujours le même chiffre jour après jour, semaine après semaine, je me serais peut-être contentée de la vieille balance à cadran que j’avais à la maison au lieu de dépenser une petite fortune. Elle, au moins, elle me donne l’espoir qu’elle est probablement mal calibrée au lieu de me flasher le chiffre fatidique tout en me criant par son « bip » harcelant que la donnée est exacte.

Je me suis aussi équipée d’un grand miroir où il est possible de me voir de la tête aux pieds. Je crois qu’il faudrait vraiment faire appel à votre fournisseur. À me voir dans cette glace, j’ai l’impression qu’il serait moins long pour le commun des mortels de sauter par-dessus ma tête que de faire le tour de mes fesses.

Ah oui, pour ce qui est de mes fesses, j’ai aussi fait des achats à votre département de soins de beauté. La crème modelante anti-cellulite vendue dans votre gros présentoir de l’entrée, avec tous ces beaux témoignages de femmes pour lesquelles ce produit a changé leur vie, ben non. Ça ne fonctionne pas. Mais comme je vous ai dit, c’est peut-être aussi vos 16 bouteilles d’eau bues quotidiennement mentionnées plus haut qui font ça là, faudrait voir.

Pour finir, au département pharmacie, les vitamines « SUPER-POWER-AYOYE-MEME-SI-TU-DORS-PAS-TU-VAS-TOFFER-TOUTE-TA-JOURNÉE-DE-FOU-DE-MENAGE-DE-TRAFFIC-DE-TRAVAIL-DE-COMMISSIONS-NAME-IT », et bien, celles-là non plus ne semblent pas fonctionner. Quoique j’ai essayé de les faire fiter avec des produits naturels que la naturopathe m’a conseillés, j’ai toujours l’impression d’avoir la face beurrée comme un lendemain de veille, déshydratation exclue (voir ci-haut la quantité d’eau ingérée). Je sais pas si c’est un deal entre le pharmacien et le dépositaire de café de votre magasin, mais y’a quelque chose de louche qui se trame quelque part.

Je tiens aussi à vous assurer que je ne souhaite pas être remboursée. Notez qu’il se pourrait toutefois que n’importe quelle autre maman qui a acheté tout ça en pensant que ça allait l’aider vous enverra une lettre semblable. Par contre, si jamais vous avez du temps ou du sommeil en spécial dans un de vos points de vente, je serais bien prête à recevoir une carte-cadeau.

Merci.

Mélissa Rondeau
MÉLISSA RONDEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *