Mon bébé, je m’excuse

Mon bébé, je m’excuse de t’avoir habitué à mes bras dès tes premiers instants de vie. J’aurais dû te déposer plus dans ton berceau. Il serait sûrement plus facile de te laisser ici et là maintenant. Mais que veux-tu, je ne pouvais m’empêcher de bercer le petit être que j’ai porté neuf mois. Mon bébé, Lire la suite…

Lettre à mes beaux-parents

À mes beaux-parents, Je veux vous remercier d’avoir élevé un homme aussi merveilleux et attentionné que votre fils. S’il prend aussi bien soin de moi en tant que femme, amoureuse et mère, c’est en bonne partie grâce au modèle de couple uni, amoureux, communicateur et de votre grand respect l’un envers l’autre que vous lui Lire la suite…

À mon aîné

Mon grand, quand je te vois aller avec ton frère, je vois bien que j’ai réussi dans mon rôle de mère. J’ai voulu t’apprendre la patience, qu’il est important dans la vie d’attendre son tour, qu’on ne peut pas tout avoir tout de suite, ici et maintenant. Quand ton frère pleure et que je dois Lire la suite…

En temps de crise, je veux te donner le bon exemple mon enfant

Mon enfant, On m’a souvent dit que tu apprenais en m’observant, et que tu avais tendance à reproduire ce que tu me voyais faire; au quotidien, cette façon de voir les choses m’a toujours conscientisée sur mes façons d’agir. Alors, dans ce contexte d’incertitude, quand je sens la panique se pointer le nez au creux Lire la suite…

Ça prend bien juste une mère pour en juger une autre

C’est fou à quel point juger est facile. Juger ce qui ne cadre pas avec soi. Juger ce qui est trop beau, ce qui est trop moche. Ce qu’on envie en secret, ce sur quoi on lève le nez trop facilement. Mais comme maman, pourquoi la guéguerre de poules continue même après l’arrivée des rejetons Lire la suite…

Papa, t’es parti, comme ça, un beau jour

Papa, t’es parti, comme ça, un beau jour. T’as quitté le navire sans vraiment m’aviser que t’allais pas revenir. T’as décidé qu’être père, ça impliquait seulement d’avoir le titre de géniteur. Mais être père, c’est beaucoup plus qu’avoir ton nom sur mon certificat de naissance. Père absent, fille manquée. C’est triste, mais il y a Lire la suite…

Mon garçon, garde ton coeur grand ouvert

Ce billet est présenté par Olymel dans le cadre de la campagne “Achat Qui Redonne”.  Mon garçon, Tu grandis, bientôt tu feras partie de cette collectivité d’adultes qui construiront le monde de demain et malgré les obstacles, les épreuves, les défis et les moments difficiles, j’aimerais que tu me promettes de toujours garder ton cœur Lire la suite…

Je suis une maman old-school

Je suis une maman old-school et je n’accoure pas quand mes enfants se blessent. Je les observe de loin, je guette leur réaction sans afficher la mienne et le plus clair du temps, ils se relèvent et poursuivent leur route sans en faire tout un plat; ils savent que je suis disponible pour eux en Lire la suite…

À toutes les mères moralisatrices

À partir du moment où tu annonces ta grossesse, les femmes de ton entourage (ou parfois même celles que tu n’avais jamais vues de ta vie chez Walmart) voient une belle porte ouverte pour te prodiguer des conseils qu’elles jugent inestimables.  Bien sûr, la majorité d’entre elles, moi comprise, veulent ton bien. Cependant, d’autres semblent Lire la suite…

Laissez-nous élever nos enfants comme bon nous semble

À nos mères, nos pères, nos frères et soeurs, nos tantes, nos amis, nos voisins et aussi les inconnus à l’épicerie, laissez-nous donc élever nos enfants comme bon nous semble. Nous avons le droit d’allaiter notre enfant jusqu’à trois ans si nous le souhaitons. Nous avons aussi le droit de lui donner le biberon que Lire la suite…

À toi qui crois que je donne trop d’attention à mon enfant

À toi qui te permets de remettre régulièrement en question la façon dont j’élève mes enfants, Je comprends que mes méthodes ne sont pas tout à fait orthodoxes et que je peux te paraître bizarre avec mes choix. Ceci dit, ce sont les miens et tout comme toi, j’ai la capacité de réflexion et aussi celle Lire la suite…

Lettre aux parents que j’ai jugés

À toi, le parent que j’ai jugé parce que partout où tu vas, tu oublies un cossin de bébé; À toi, le parent que j’ai jugé parce que tu plogues les petits devant un film ou sur une tablette dans les soupers d’amis; À toi, le parent que j’ai jugé parce que tu n’appliques pas la Lire la suite…

Merci à toi qui éveilles les passions chez mes enfants

Merci à toi qui éveilles les passions chez mes enfants, Merci à toi, l’enseignante-plus-que-patiente. Celle qui a su voir le potentiel de mon enfant. Mon fils qui vivait échec après échec et qui me donnait le sentiment d’échouer, moi aussi. Celui qui avait jadis le regard allumé par 1001 questions mais dont la flamme s’éteignait Lire la suite…