Aux enfants du drame de Mascouche

En réaction au meurtre d’une mère de famille à Mascouche laissant dans le deuil ses six enfants. Quand ton père tue ta mère. C’est rough. Comme préambule, pis comme réalité. Beaucoup de petits humains vivent ou auront à vivre ce drame. Ce deuil si lourd à porter pour de si frêles épaules, que celui de Lire la suite…

Ralentis

À toi que je ne connais pas qui m’a dépassée aujourd’hui sur l’autoroute à au moins 150 km/ heure, je te le dis, j’ai eu peur.  J’ai eu peur pour moi, peur pour mes enfants, peur que tu nous percutes et que mes enfants soient orphelins de leur mère, ou pire, que tu prennes la Lire la suite…