image_pdfimage_print

Cher très mauvais médecin

Cher très mauvais médecin, Je suis une femme exténuée, une maman fatiguée, une employée surmenée, et aujourd’hui, j’ai voulu être aidée. J’ai réalisé, mieux vaut tard que jamais, que je devais m’aider et j’ai franchi le cap de mon orgueil mal placé pour te crier à l’aide. Je me suis présentée dans cette salle d’attente Lire la suite…

Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir

Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir et tout en fixant les marques sur ta peau, je me suis demandé où j’avais été tout ce temps. Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir et quand j’ai réalisé à quel point la douleur devait couler fort dans tes veines pour que tu Lire la suite…

Toi, mon anxiété

Elle est sournoise et désagréable. Elle tisse sa toile comme une araignée, lentement mais avec acharnement. Elle débarque comme la gastro et les poux, sans prévenir. Personne n’en veut, mais elle réussit facilement à s’incruster. Elle n’avertit personne de sa venue, elle ne frappe jamais avant d’entrer et elle a décidé de s’inviter chez moi Lire la suite…

T’es arrivée au boutte de ton rouleau

Ça y est. Tu l’as atteint aujourd’hui. Le boutte de ton rouleau. Pis tu ne comprends pas pourquoi. Qu’est-ce que qui s’est passé de spécial aujourd’hui pour que tu te retrouves avec toute ton rouleau dans les mains pis pu de lousse pantoute pour dérouler plus loin? Pourtant, t’es heureuse, comme le prouvent si bien Lire la suite…

Ce soir, j’ai une date avec mon anxiété

Ce soir, toi pis moi, mon anxiété, on se date encore. On commence à se connaître pas mal après toutes ces années, hen? T’es fidèle au poste depuis longtemps. Dès que j’entre dans ma maison vide en finissant de travailler, tu m’accueilles et m’enveloppes de ce sentiment étouffant, mais tellement familier qu’il en est presque Lire la suite…

Lettre à ma mère atteinte d’une maladie mentale

Chère maman, Plus tôt aujourd’hui, tu t’es excusée d’être malade. Tu t’es dite désolée de m’avoir amenée à grandir dans ta maladie, d’avoir dû assister aux montagnes russes de tes émotions. Pourtant maman, j’ai quand même envie de te remercier d’avoir pu me permettre de m’épanouir à travers les défis de ta santé mentale. C’est Lire la suite…

Un jour je vais t’aimer, mon bébé

Mon bébé, Tu as été dans mon ventre durant neuf mois. Je t’ai désiré et t’ai aimé dès que j’ai vu le petit plus sur le test de grossesse. J’avais si hâte de serrer ton petit corps contre le mien. De te cajoler. De sentir ta chaleur de nouveau-né contre moi, sentir l’odeur du bébé tout neuf. Papa Lire la suite…

Il ne te mérite pas

Ma belle amie, Il faut que je te parle. Sérieusement, je sais que ça ne me regarde pas et que je ne suis personne pour te rabattre les oreilles avec mes belles et grandes leçons, mais là, c’est plus fort que moi. Voilà des années maintenant que je t’ai vue devenir mère. De fil en Lire la suite…

Mon fils, l’échappatoire à mon anorexie

C’était arrivé. J’étais enceinte. La joie et l’amour auraient dû être au rendez-vous. Mais la vérité c’est que tu m’as donné mal au ventre dès les premiers instants que j’ai su que tu t’y trouvais. Et pas seulement au sens littéraire. Non. Mon corps était paralysé d’apprendre qu’il n’était maintenant plus le seul à vouloir Lire la suite…

Ta chute, mon homme

Tu étais mon pilier. Mon roc. Mon homme fort toujours prêt à m’aider, m’épauler, à prendre la relève quand j’étais épuisée. Tu étais tellement à l’écoute que souvent, tu t’apercevais de mon besoin de prendre un temps d’arrêt avant moi. Tu prenais alors en charge nos cocos et je pouvais aller me réfugier dans une Lire la suite…

L’anxiété a eu raison de toi

Toutes ces années, tu as bâti ton barrage une brique à la fois en t’assurant que le mortier serait assez solide et que tout était bien aligné. Toutes ces années, tu t’es convaincue que ces murs seraient assez résistants pour retenir tout ce qui les mettrait à l’épreuve. Tu t’es même assurée de les polir afin d’oublier Lire la suite…

Toi, la mère qui a un trouble de santé mentale

Toi, la mère qui a un trouble de santé mentale, Y’a des jours où tu te sens seule. Tu es entourée d’enfants, t’as un chum qui t’aime, tu mènes la vie la plus équilibrée possible, mais tu te sens seule au monde. T’as beau avoir les meilleurs amis du monde, avoir une famille présente, l’univers Lire la suite…

Être maman : ta maudite charge mentale

On va commencer par établir un fait. Les hommes et les femmes ne pensent pas exactement de la même façon. C’est prouvé scientifiquement, nos cerveaux sont faits pareils, mais les chemins qu’entreprend le traitement de l’information diffère selon qu’on porte ou non un chromosome Y. Ça fait que, des fois tu regardes ton chum le Lire la suite…

Ta tête est trop pleine

Il existe une fatigue différente et plus vicieuse que la fatigue physique. Dormir huit heures d’affilée n’en viendra pas à bout. La lente autonomisation de tes petits non plus. Car c’est ta tête qui ne suit plus. C’est la fatigue mentale. Du sentiment d’avoir le cerveau qui surchauffe, prêt à rendre l’âme tel un vieux MacBook Lire la suite…

Ta dépression

Tu sais ma belle, ça fait un méchant bout que t’es fatiguée, non bien plus que ça, épuisée, au bout de ton grand rouleau, tu vois noir. Tout le temps. Il n’y a aucun mot pour décrire ce que tu ressens. Tu pleures à chaudes larmes rien qu’à regarder ta pile de linge sale, ton lit Lire la suite…

Quand la tête me grésille

Le contrôle de ce que je fais pis de ce que je pense, j’ai toujours cru que c’était quelque chose d’acquis. Que j’avais rien qu’à me parler pour me comprendre. Que j’avais juste à me rationaliser pour me calmer. Pis la tête s’est mise à me grésiller. Elle s’est mise à me grésiller tellement fort Lire la suite…