Ta ligature : quand le regret te ronge

Des enfants, t’en as jamais voulu, même pas un.  Tu as fini par en faire un en te disant que ce serait bien le seul et l’unique représentant de vos gènes à toi pis ton homme.  Des héritiers, y’en aurait pas d’autres.  Ta grossesse, tu l’as détestée.  Oui, détestée. Tous les symptômes possibles, tu les Lire la suite…