Je suis un père au foyer

Lorsque j’ai débuté ma profession, je n’étais pas outillé d’une meuleuse angulaire à poignée fuselée, mais bien d’un robot culinaire Elite sept tasses de Cuisinart. Le matin, je ne plonge pas mes pieds dans d’indestructibles et robustes chaussures à cap d’acier que pourrait piétiner un dix-huit roues transportant le poids de la vie. Je revêts plutôt ma Lire la suite…

Le cri du coeur d’une mère au foyer

Tu es maman au foyer et des fois, tu as envie de vendre tes enfants sur eBay. Tout juste avant de te sentir coupable d’y avoir même songé. Pouvoir se payer le luxe de marquer une pause entre le “bonne journée, p’tit coeur!” et le “t’as passé une belle journée, mon ange?”, c’est pas donné à Lire la suite…

Lettre à toi, la mère au foyer, la maman accomplie

Chère maman accomplie, Je t’admire. Tu as décidé de rester à la maison avec tes enfants. Chaque matin, tu te lèves avec le sourire et tu es profondément heureuse d’avoir mis ta carrière en veilleuse pour prendre le temps d’élever ta progéniture à la maison. Tu leur concoctes plusieurs mets savoureux et à chaque jour, Lire la suite…

Moi, la mère au foyer qui a des enfants d’âge scolaire

Ça fait que c’est ça. Mon plus jeune a commencé l’école en septembre. Déjà. Ça passe si vite. Il me semble que c’était hier que ma plus vieille venait au monde, et où, après mûre réflexion, mon conjoint et moi décidions que je resterais à la maison avec eux jusqu’à leur entrée à l’école. C’était Lire la suite…

Awaille, les autres mères le font, elles

Avant d’avoir des enfants, tu te disais que tu ne t’empêcherais jamais au grand jamais de sortir et de vivre ta vie pleinement juste parce que tu serais maman. Tu te voyais aller souper avec tes chums, dans des partys et dans des spectacles avec ton flo dans son siège d’auto et ce, en toute Lire la suite…

À toi, la mère qui aime l’automne

Toi, la fille qui aime l’automne, on te malmène souvent parce que ta saison préférée, c’est celle qui arrive juste après l’été pis l’été, quand tu vis au Québec, c’est pas long, c’est attendu de pied ferme depuis au moins le mois de mars qui le précède; ça fait que c’est plus qu’apprécié et la Lire la suite…

L’égoïsme maternel : le choix de retourner travailler

Mes enfants, Depuis ma tendre enfance, je rêvais d’être maman. Le reste m’importait peu. Je ne savais pas trop ce que j’allais faire du restant de ma vie, en autant que je devienne mère. Comme je m’y attendais, vos présences dans ma vie m’ont comblée. J’ai su, à la minute où je vous ai tenus Lire la suite…

Moi, la mère au foyer que tu juges

Le jour où j’ai annoncé que je restais à la maison, j’ai vu le jugement dans ta face.  Tu as eu beau couvrir de «oh wow, beau sacrifice pour tes enfants que tu fais là», j’ai vu que tu me jugeais cent milles à l’heure. Premièrement, mettons les choses au clair : je n’ai jamais eu Lire la suite…

Il n’y a pas de sot métier sauf mère au foyer

Lorsqu’on me demande ce que je fais dans la vie, je réponds qu je suis maman à la maisonpuis j’ajoute, comme pour effacer le dégoût dans le visage de mon interlocuteur que j’ai une Maîtrise. Parce que oui, moi madame, je torche des culs avec érudition. Je ne suis pas une maman à la maison Lire la suite…

Toi, la maman qui ne sera jamais mère au foyer

Ça se peut que toi, être mère au foyer, ça t’attire pas pantoute. Ça se peut que toi, sortir d’la maison, jaser avec des adultes de sujets d’adultes pis d’avoir une vie sociale trente-cinq heures semaine, ce soit un besoin fondamental. Ça s’peut aussi que toi, malgré le fait que t’aimes tes enfants plus que Lire la suite…

À toi, mon homme fatigué

Chéri, Tu te lèves tôt, très tôt, pour te rendre au boulot et éviter le trafic. À 5h00, tu te lèves, 30 minutes plus tard, tu es parti. Tu reviens à 19h00, claqué. Et n’oublions pas, bien souvent, tu fais du temps supplémentaire le samedi. Tu travailles fort chéri, je le sais. Tu es fatigué, Lire la suite…

Laisse-moi t’expliquer pourquoi la vaisselle n’est pas faite

Laisse-moi t’expliquer pourquoi tu soupires quand tu arrives de travailler pis que tu vois le comptoir de cuisine plein de vaisselle sale! Je. Suis. Une. Maman. Je gère des milliers de crises chaque jour. Je calme des pleurs. J’endure les cris. Je fais l’arbitre pour désamorcer les centaines de chicanes entre frères et sœurs. Je Lire la suite…

Mère au foyer : les regrets de ta vie d’avant

Ton premier congé de maternité t’en a vraiment donné l’envie, mais c’est définitivement l’arrivée du deuxième qui te l’a confirmé; tu souhaiterais plus que tout rester à la maison et prendre le temps d’élever tes enfants. Ta famille est au cœur de ta vie et tu es persuadée que la seule façon de parvenir à Lire la suite…

24 heures dans la vie d’une mère au foyer

C’est donc mystérieux la vie d’une mère à la maison, hen? Les gens partent travailler le matin, regardent vers ma fenêtre et s’imaginent toutes sortes de choses sur mes activités du quotidien. Eh bien, gang, vous avez tout faux! Voici un petit voyage dans une de mes journées types, histoire de remettre les pendules à Lire la suite…

Bye bye boss

Ma fille, mon Homme, Voilà, je l’ai fait. Je ne réalise pas encore. En fait, c’est complètement irréel pour moi, mais je viens de dire Bye bye boss. Ne vous méprenez pas mes amours, je ne fais pas ce geste pour me «faire vivre» comme certains oseront sûrement le dire, mais bien pour faciliter notre Lire la suite…

Les vacances de maternité : lettre à mon chum

Mon chum, J’ai le goût de te parler de mes “vacances” de maternité. T’sais que dans la vie, on a pas forcément besoin de tout dire à un être proche pour qu’il comprenne ce qu’on ressent pis toi, t’es pas mal mon être proche. Genre ben ben proche. Ça fait que dis-moi pas que t’as jamais Lire la suite…

Ta grande culpabilité : ton p’tit à la garderie

Ben oui, maintenant que tes cinquante semaines de bonheur sont terminées, t’as pu ben ben le choix. Il faut ben retourner travailler pis à moins d’avoir des parents en pleine forme pourvus d’une gentillesse extraordinaire et prêts à mettre leur retraite sur la glace pour prendre soin de ta progéniture à temps plein, t’as pas Lire la suite…

Ode à la mère au foyer

Lorsque la fin de mon premier congé de maternité a approché, je me suis dit que j’aimerais donc ça être mère au foyer, que j’aimerais donc ça dire Bye Bye Boss pis m’occuper à cent pour cent de mon enfant. Je ne l’ai pas fait. Je ne l’aurais jamais fait. Bravo à toi qui t’es Lire la suite…