À toi, la mère qui n’a pas toujours rêvé de maternité

Tu ne rêvais pas de maternité. Tu n’avais jamais senti la nécessité de t’accomplir en ayant des enfants. Ce n’était pas nécessaire pour valider et définir ta féminité. Tu ne te sentais pas incomplète sans cette présence. Fonder une famille n’était pas une étape de vie essentielle pour toi, ce n’était pas un must. Tu ne Lire la suite…

Merci à toi, la femme et la mère

Je veux te dire merci, merci à toi la femme, la mère, grande et forte. Toi qui as forgé à même ta terre, les étincelles de ce monde; tes enfants. Merci de te salir les mains pour construire dans la glaise et la suie, les trésors qui composent nos vies. Merci à toi, qui essuies Lire la suite…

La maladie de l’enfantement

On va se le dire, t’es souvent à boutte c’est temps-ci et pis quand on te cherche, c’pas ben long qu’on te te trouve dans le bordel de ta petite cuisine en train de mâchouiller une série de mots religieux. Mais il reste quand même des jours où ta maisonnée baigne dans la tendresse et Lire la suite…