Je suis une employée de la DPJ et je te trouve raide

À toi qui critiques les employés de la DPJ, je te trouve raide. Monte pas sur tes grands chevaux, je la comprends ton indignation. Je la comprends, parce qu’étant employée dans le réseau, je la vis tous les jours, ton indignation. Je la vis pis je la ramène chez nous, chaque soir depuis huit ans. Lire la suite…

À toi, mon boss

À toi, mon boss, Oui à toi, Monsieur-le-Directeur-Machin-Chouette. À toi, le p’tit chef Napoléon avec l’égo aussi gonflé que celui d’Hitler. À toi, qui ajoutés un stress supplémentaire dont je me passerais bien dans ma vie qui brasse déjà pas mal avec des jeunes rejetons. Aujourd’hui, j’ai décidé de crier haut et fort ce que Lire la suite…