image_pdfimage_print

Vole, mon grand garçon

Mon fils, Tu grandis si vite. Tu n’as presque plus besoin que je te berce pour t’endormir car tu préfères trouver toi-même le sommeil tranquillement dans ton lit. Tu commences à t’asseoir et à manger de la purée de patates douces en regardant ta cuillère avec un grand intérêt; bientôt tu voudras la tenir toi-même Lire la suite…