À toi, ma fille qui deviendra une femme, je suis désolée

À toi, ma fille qui, plus tôt que tard, deviendra une femme, Je voudrais te présenter mes excuses pour le monde dans lequel tu grandiras car y grandir en tant que fille, puis femme, est loin d’être facile. Cela remonte à très longtemps mais par les temps qui courent, la situation est encore pire à Lire la suite…

Les câlins forcés ? Non merci.

Pour une raison pas mal étrange, l’adulte a tendance à ne pas voir l’enfant comme une personne entière qui peut manifester ses envies et ses inconforts. C’est comme ça que grand-maman insiste pour que ton p’tit l’embrasse ou que tu le forces toi-même à le faire quand vient le temps de le laisser à la garderie. Lire la suite…

À toi, mon boss

À toi, mon boss, Oui à toi, Monsieur-le-Directeur-Machin-Chouette. À toi, le p’tit chef Napoléon avec l’égo aussi gonflé que celui d’Hitler. À toi, qui ajoutés un stress supplémentaire dont je me passerais bien dans ma vie qui brasse déjà pas mal avec des jeunes rejetons. Aujourd’hui, j’ai décidé de crier haut et fort ce que Lire la suite…