image_pdfimage_print

À toi, la mère célibataire blessée, de la part d’un bon gars

En réaction à l’article “Au prochain homme qui entrera dans ma vie” paru sur cette plateforme le 21 octobre 2019. À toi, la mère célibataire blessée, Je comprends que ton passé amoureux a été difficile. Je vois bien que ton  cœur est meurtri et ne peut plus aimer comme avant. Il a besoin de temps, Lire la suite…

Maman, tu nous as quittés trop tôt, trop jeune, trop belle

Maman où es-tu? Tu nous a quittés trop tôt, trop jeune, trop belle, mais surtout trop vite, beaucoup trop vite. Maman où es-tu? Tu es partie seule comme un chien, me laissant là, ici, avide de ta présence alors que je boirais encore à même la source de tes tendres paroles, de tes caresses réconfortantes, Lire la suite…

À la maman dont les enfants viennent d’être assassinés

En réaction au drame familial survenu en début de semaine ayant impliqué l’assassinat de deux enfants. À la maman qui vient de perdre ses deux enfants, Il n’y a pas de mots. Pas de mots que je pourrais te dire tout haut ni te souffler à l’oreille. Pas de mots qui trouveraient des réponses. Aucun Lire la suite…

J’ai peur de te perdre, Papa

Papa, Depuis mon premier souffle, tu as toujours été là pour moi. Tu m’as tenue dans tes bras pour me consoler. Tu m’as tenu la main pour ne pas me voir tomber. Tu m’as donné confiance en moi afin que je puisse affronter les obstacles de la vie, un à la fois, sans m’écrouler et Lire la suite…

Je suis une femme et je suis atteinte d’endométriose

Alyssa. C’est le prénom que j’aurais choisi pour toi. Je le trouve féminin et doux à prononcer. Malheureusement, mes lèvres ne le prononceront jamais. Je suis une femme et je suis atteinte d’endométriose. Je suis là, étendue dans l’unité mère-enfant de l’hôpital où j’ai été admise pour me faire opérer. C’est le jour J. Je Lire la suite…

Ce vide depuis ton départ, Maman

Maman, Je commence à mettre des mots sur ta disparition, ta perte, mais je ne me résigne pas encore à l’appeler la mort. Ton départ a laissé un sentiment de vide total dans ma vie. Comme si j’avais perdu un peu de la personne que j’étais parce qu’on va se le dire, Maman, en tant Lire la suite…

Je t’ai accompagné vers la mort

Je t’ai accompagné vers la mort. Je me suis laissé guider par tes envies, tes émotions, tes désirs et ton amour. J’ai voulu être là près de toi pour ressentir chaque respiration, chaque souffle qui devenaient lentement comptés. J’ai voulu, égoïstement, profiter de chaque moment auprès de toi. J’ai voulu que tes dernières volontés soient Lire la suite…

Chers parents, vous me manquez

Chers parents, vous me manquez. Votre absence a créé un vide qui ne pourra jamais être comblé. Je dois maintenant m’approprier les fêtes de Noël, le jour de l’an et tous les événements où la plupart des familles se réunissent d’une nouvelle façon et malgré tous mes efforts, dans ces moments-là, vous manquez à ma Lire la suite…

À toi, maman d’un petit guerrier

À toi, maman d’un petit guerrier, Un jour, tout allait bien. Puis en l’espace de quelques minutes, tout a basculé. Ton enfant, la prunelle de tes yeux, la chair de ta chair, est malade, gravement malade. Le médecin n’est pas passé par quatre chemins pour te l’annoncer. Il te l’a dit tout simplement. Parce qu’honnêtement, Lire la suite…

Aux parents de la petite fille du ciné-parc

Vous venez de perdre votre enfant, l’être le plus cher et le plus précieux à vos yeux. Les mots me manquent pour exprimer la douleur que je ressens quand je pense à vous mais il y a plusieurs choses que j’aimerais que vous sachiez. J’aimerais que vous sachiez que le coeur de tous les parents Lire la suite…

À mon garçon qui a souri jusqu’à la fin

Cette nuit, ta grande sœur est venue me rejoindre dans mon lit. Elle dormait mal à cause de son gros rhume et voulait le réconfort de maman. Blottie contre moi, elle m’a dit qu’elle était trop bien avant de se rendormir paisiblement. Ça m’a tout de suite rappelé toutes les nuits difficiles que j’ai passées Lire la suite…

À la petite fille de Granby

À toi, la petite fille de Granby, Cette semaine, comme beaucoup de parents, j’ai envie de pleurer, j’ai envie de vomir et j’ai peur. Peur de ne pas savoir où s’en va notre monde ou pire, de le savoir justement. Mon cœur dévasté ne cesse de s’indigner. J’ai lu ton histoire. Pour être tout à Lire la suite…

À toi, mon enfant qui ne naîtra jamais

À toi, mon enfant qui ne naîtra jamais, Aujourd’hui, je suis triste car je pense à toutes les belles choses que tu n’auras jamais la chance de faire ou de voir. Je suis triste car je pense à ton frère, que tu n’auras jamais la chance de connaître. Lui, qui était si content d’apprendre qu’il Lire la suite…

Tu es partie de l’hôpital le ventre vide

Tu avais les yeux brillants depuis que tu savais que tu portais la vie en toi, pour la première, la troisième ou la dernière fois. Malgré la peur et les inquiétudes qui peuvent venir avec la grossesse, l’excitation et l’amour que tu ressentais étaient tellement plus grands. Rapidement, tu t’étais mise à imaginer son petit Lire la suite…

Je suis une maman quand même

À toi, dont l’enfant grandit, Aujourd’hui, tu m’as dit que je ne pouvais pas comprendre. Quand tu as raconté ce que ça te faisait en dedans quand ton enfant réalisait un exploit ou qu’il se faisait mal, tu m’as dit qu’il fallait être mère pour comprendre ce dont tu parlais. Je n’ai rien laissé paraître, Lire la suite…

Lettre à mon bébé perdu

Deux simples petites lignes sur un test de grossesse et mon cœur était prêt à exploser de bonheur! Enfin. Tu étais là, à t’accrocher à moi, à dépendre de moi et à me remplir de joie. Je t’aimais déjà, ma petite crevette. J’ai préparé l’annonce à ton père avec le gros scénario et il était Lire la suite…

Je suis l’enfant survivant

J’ai perdu mon frère. Mes parents avaient fait de moi une petite soeur et la vie a fait de moi une enfant unique. Me voici plusieurs années plus tard, l’unique pupille de mes parents. La survivante. Être celle qui reste après que mes parents aient vécu le pire, c’est lourd. C’est chargé de responsabilités invisibles Lire la suite…

Déjà un an que tu es parti, mon Alexis

Un an. Déjà un an que tu es parti. Ou devrais-je plutôt dire seulement un an? Je ne sais plus. Le temps s’est arrêté pour moi au moment où tu as pris ton dernier souffle, où tu m’as regardée pour la dernière fois. À ce moment, une partie de moi s’est envolée avec toi. Je Lire la suite…