Mon enfant difficile à aimer

Je suis désolée, toi mon autre enfant, de moins t’aimer. À ta naissance, étant tout juste remise de celle de ton aîné, je ne t’ai pas assez donné de temps ni tout l’amour que tu aurais mérité. Pourtant, dès le premier regard que nous avons échangé, je t’ai adorée. Les années se sont écoulées, tu Lire la suite…

Ta graduation, mon garçon qui grandit trop vite

Mon grand garçon, Bientôt, par un jour ensoleillé de juin, tu mettras ton bel habit choisi avec soin, avec moi, ta maman. Tu auras choisis ta cavalière ou ton cavalier pour cette magnifique soirée que tu ne vivras qu’une seule fois. Tu auras une belle bague au doigt en signe de ton accomplissement, la fin Lire la suite…

Depuis que ta petite main ne tient plus la mienne

Aujourd’hui, pour la première fois depuis que je suis ta maman, ta petite main a refusé de tenir la mienne.  Pas par caprice, simplement parce que tu n’en as plus besoin.  Ça m’a prise par surprise, j’ai failli insister.  Et j’ai pris conscience que tu n’es plus aussi petit.  Une vague de nostalgie m’a saisie Lire la suite…

Ces matins de m*rde

C’est le matin. L’heure du déni. Ce moment où tu es encore en position fœtale en dessous des couvertes, en train de rêver que t’as au moins deux ans de plus pour dormir. T’es au chaud, tes cernes commencent tout juste à se résorber. Puis BOOM. Ton enfant creepy arrive silencieusement de ton côté de Lire la suite…

Les glissades de neige en bas de 2 ans

C’est l’hiver et tu as un enfant entre douze et vingt-quatre mois. Ça fait qu’un bon matin, il va faire environ cinq degrés Celsius dehors, pis tu vas te dire que ce serait une belle journée pour aller glisser parce que t’sais, rester enfermée devant BabyTV, c’est pu IN. Et bien fille, soit prête à Lire la suite…

Trois ans, bientôt quatre

T’sais, quand le fruit de tes entrailles est en transition entre le terrible two et le fucking four, c’est pas rose. Tu te demandes s’il existe un terme pour désigner cette période et n’en trouvant pas, tu te dis à tort que ça doit être un break avant l’arrivée du fameux quatre. Eh ben non. Lire la suite…

Toi, mon enfant indépendant

T’as sept ans et on dirait souvent que t’en as dix-sept. Tu te débrouilles comme un grand depuis déjà longtemps. Parfois, j’ai l’impression que je ne t’ai rien montré, que tu as tout appris par toi-même. T’as jamais été dans mes jupes, t’as plutôt toujours eu une longueur d’avance. En fait, tu es un grand, Lire la suite…

Je m’ennuie de mon petit garçon

Aujourd’hui, mon grand, j’ai le goût de te dire quelque chose qui ne se dit pas. J’ai le goût de te dire que j’aimerais ça, que tu aies arrêté de grandir il y a quelques années, quand tu avais deux ans et que j’étais la huitième merveille du monde. C’est égoïste parce que je sais que Lire la suite…

Les bons côté du threenager

On entend beaucoup parler en mal de la période du trois-ans. C’est une période très difficile, particulièrement au niveau de la discipline, je te l’accorde, mais je te jure qu’il y a du beau dans le fameux threenager. #1  L’autonomie Trois ans, c’est l’âge où tu peux commencer à laisser un peu de lousse à Lire la suite…

Profite de ton enfance, mon amour

Tu sais, la vie, mon bonhomme, elle passe vite. Elle file entre tes doigts à une vitesse complètement folle. Une vitesse que tu peux difficilement t’imaginer, du haut de tes cinq pommes. Dans un battement de cils, le temps qu’un papillon prend à froisser ses ailes pour s’envoler, tu seras propulsé dans le monde des Lire la suite…

Ta maternelle

Bientôt, tu auras 5 ans. Bientôt, comme dans vraiment pas beaucoup de temps pour mon coeur de maman, toi, mon p’tit chat que j’aime tant, tu franchiras ces deux grandes portes bleues, équipé de ton sac à dos qui fite avec ta boîte à lunch, tes souliers qui sentent le cuir neuf pis ta plus Lire la suite…

La fin de l’enfance en 8 points

Quand tes enfants ne sont encore que des minis, tu te dis qu’un jour viendra où ils développeront leur autonomie et que ce sera merveilleux de les voir grandir et s’épanouir. Secrètement, tu te dis que tu pourras enfin prendre un break. Qu’ils finiront par ramasser leurs bébelles tout seuls. Qu’à chaque fois que tu Lire la suite…

Le profil Facebook de ton 10 ans

J’te parle pas des mille photos de lui que t’as partagées avec la terre entière dès le jour de sa naissance, ni de la vidéo de ses premiers pas qui a fait exploser les likes sur ta page de maman fière. Non, non, je te parle du jour fatidique où ton enfant t’a demandé de créer son Lire la suite…

Les 4 faits de l’ère du pré-ado

Passé l’âge de huit ou neuf ans, on va se le dire, il y a un petit je-ne-sais-quoi qui s’empare de l’innocence de notre enfant pour la varloper quelque part dans un monde parallèle et nous rappeler avec quasi-brutalité que notre bébé, il est dorénavant dans une lointaine contrée. #1  Les petits mots d’amour Même Lire la suite…

Toi, la fille cachée derrière sa bedaine

La superwoman, la maman de trois rejetons, celle qui a eu, vu, vécu et bu, c’est la même personne. C’est toi. Mais tu ne la reconnais plus, cette fille-là, dissimulée quelque part en-dessous des deux couches de cache-cernes que tu t’étends dans la face chaque matin. Un jour, quelqu’un t’a dit que lorsque tu tombais Lire la suite…

La puberté qui fait mal

Ça y est. Tu l’as reçu, ton coup de masse dans le front. Viens pas me dire que tu l’avais pas vu venir, on le sait toutes les deux que tu faisais juste semblant de regarder ailleurs. Tu te disais que si tu n’y pensais pas, ça n’arriverait jamais. Mais non. Ce qui devait arriver, Lire la suite…

Passes-y la puck : laisse de la place à ton chum

Fille, faut qu’on se parle. T’as un beau p’tit bébé tout neuf pis y’a rien qui t’emplit plus de bonheur que l’odeur de son petit cou moite. Tu ne l’avais pas vue venir, cette fusion avec ton enfant, c’est plus grand que toi, c’est plus grand que tout. T’as l’impression de jouer la partie la Lire la suite…