Rox-Ann M.



Maman de deux petites filles, je fais aussi partie d’une famille recomposée, mon chum ayant une fille qui vit chez nous une semaine sur deux. Entre les brassées de lavage et l’éducation de ma progéniture, j’ai perdu la notion « temps pour moi ». J’adore les voyages dans le sud, la lecture et je suis un peu (trop) pantouflarde! Je travaille sur les « chiffres » alors conjuguer ceci, à la vie de famille devient parfois Rock n’ Roll! Écrire me permet d’évacuer sur les situations qui m’inspirent!

Posts récents

image_pdfimage_print

Ce soir mes enfants, j’ai pleuré

Ce soir mes enfants, j’ai pleuré. J’ai pleuré en me rendant compte que malgré ma constance, je n’arrive pas toujours à garder le cap. À être patiente et à attendre. Les petits doivent prendre leur temps et parce que je suis pressée, je les presse à leur tour. Et parce que ça ne va pas Lire la suite…

Cher automobiliste parké à deux pouces de ma porte de char

Cher automobiliste parké à deux pouces de ma porte de char, Si tu as deux yeux, que ton rendez-vous annuel chez l’optométriste est à jour et que tu vois assez bien pour conduire ton auto, tu as toutes les compétences requises pour constater qu’il y a un banc de bébé sur le siège arrière de Lire la suite…

Mes enfants, je vous envie

Mes enfants, je vous envie. Ce que vous recevez, j’aurais aimé l’avoir. Je ne suis pas en train d’insinuer que je suis une mère parfaite, que je ne manque pas parfois de patience ou que je prends toujours le temps. Je ne dis pas non plus que mon enfance a été merdique; je ne reproche Lire la suite…

Les enfants sont couchés et tu te retrouves seule

Les enfants sont couchés. Tu te retrouves seule. C’est calme. Par terre, traînent les vestiges de tes petites tornades. Y’a des bébelles à la grandeur. T’hésites entre tout ramasser ou starter une série sur Netflix. Tu fais un topo de ta journée. C’est arrivé. T’as lâché un wack. T’as crié parce que t’étais plus capable Lire la suite…

Nous ne visiterons pas la famille pour Noël cette année

Noël arrive et en entamant la dernière case du calendrier de l’Avent viennent les partys des fêtes qui se multiplient, occasionnant chez plusieurs une élévation du niveau de stress. On ne se le cachera pas, dealer avec la famille peut faire perdre son éclat au fameux temps des réjouissances. Mais la grande question est : Lire la suite…