Annick Boulay



Maman sur le tard d’un mini géant de trois ans et nouvellement monoparentale en perpétuelle adaptation, j’ai eu récemment l’occasion et la force de changer toute ma vie. C’est une belle chance qui ne se présente pas à tout le monde alors je fonce tête baissée dans cette aventure que j’accueille à grands coups de rires, de surprises et de confiance. La perfection ne faisant plus partie de mon vocabulaire, j’ai appris à lâcher prise et à savourer l’instant présent. J’écris pour me défouler, pour faire réfléchir et pour coucher sur papier ces émotions qui ne devraient jamais geler qui l’on est.

Posts récents

image_pdfimage_print

À toi qui renonces à la pension alimentaire

Depuis que tu es séparée, tu en assumes beaucoup toute seule. Tu jongles avec ta vie de monomom comme une vraie pro entre la garderie, l’école, l’épicerie, la job pis les cours de karaté. La charge mentale, tu la gères parfaitement. Mais financièrement, je te prédis que tu vas frapper un mur. Par compassion, par Lire la suite…

Je pense à toi, la femme qui reste

À toi qui restes pour tes enfants, pour ta famille. Tu restes pour préserver ton rêve, ton idéal. Tu as tout donné pour vous, tu as travaillé dur pour t’offrir ce toit, cette vie, ce cocon qui devait te rassurer et dans lequel tu voulais tant grandir. Tu es cette mère que tu as toujours Lire la suite…

Lettre à mon homme qui a cessé de ramer

Je ne sais pas depuis combien temps notre barque dérivait sur l’océan lorsque je m’en suis rendu compte. La côte avait soudainement disparu. Il y a quelque chose qui s’est passé et je ne l’ai pas vu venir. Je ne me suis pas trop posé de questions. Il fallait réagir. Il fallait maintenant ramer pour Lire la suite…