Andréanne Gignac



Maman de deux beaux garçons espiègles mais franchement pas reposants (!) de respectivement trois ans et demi et quatorze mois, je fais désormais partie du club sélect des mères comblées mais lourdement cernées. Par chance que l’humour et le cynisme existent et m’habitent pour me relaxer l’intérieur. Frappée d’un syndrome de perfectionnisme extrême à la naissance, la maternité a tôt fait de me faire débarquer de mes pompes et c’est désormais les coins-ronds et l’approximation qui ponctuent mon quotidien. Comme quoi, après la sortie du premier placenta, y’a pas juste la vessie qui te lâche quand tu ris: les mauvais plis superflus de tempérament aussi!!

Posts récents

image_pdfimage_print

Le syndrome de l’imposteur

Tu te regardes dans le miroir le matin pis souvent tu ris jaune. Tu te demandes si t’es vraiment devenue une mère, ce rôle aux responsabilités insensées et aux mandats illimités que tu n’arrives clairement pas assumer avec efficacité et sang-froid. Tu te demandes comment t’as pu en arriver là. Toi, la fille qui avait Lire la suite…

Les cours de natation

La maternité vient avec son lot de désagréments et de questionnements existentiels. Mais t’en connais peu qui puissent battre celui du perpétuel combat intérieur entre le bien, le bon, le ce-que-doit et son opposé ce-que-ça-te-dit-dans-l’fond-à-toi-la-mère. Les situations applicables à ce constat pleuvent. Mais je vais te faire une confidence. Pour moi, la fille qui a été Lire la suite…

Ta vie est un zoo

pixabay.com Par grands bouttes, souvent, t’as la curieuse et pas toujours agréable impression de vivre dans un zoo. Tes enfants semblent rivaliser d’imagination pour personnifier consciemment ou non –  et avec un réalisme désarmant – les caractéristiques grossières de la faune mammifère et marine de ce monde, dans ta propre maison, dans ton quotidien répétitif Lire la suite…

La vibe de tes vacances

pixabay.com La sens-tu? La vibe de tes vacances? Cette douce onde d’excitation que tu projettes depuis six mois, à travailler d’arrache-pied de neuf à cinq dans ta job de fonctionnaire, accumulant les heures pour pouvoir décrocher un minable deux semaines au mois d’août ? Celle qui te fait danser sur un rythme endiablé de samba Lire la suite…