Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi

maman inquiète avec bébé

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Je m’interroge sans cesse sur ma propre personne;
Je doute de mes faits et gestes, de mes compétences et de mes capacités;
Je doute de mes choix, de mes convictions et de mes valeurs.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Je me demande en permanence si je suis une bonne personne et si mes enfants sont heureux;
Je me demande en permanence si je suis d’une compagnie aimante et aimée;
Je me questionne toujours à savoir si je mérite l’amour qui m’est donné.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Je me remets toujours en question, je réfléchis trop et j’ai souvent envie de mettre mon cerveau sur pause;
Je vis avec l’angoisse, l’anxiété et la boule au ventre aussi, de temps en temps;
J’ai souvent peur de passer à l’action alors que j’ai tout ce qu’il faut pour réussir.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Mes sentiments et mes émotions prennent régulièrement le dessus et sont difficilement contrôlables;
Je n’ai pas toujours les mots pour les exprimer;
Ni ceux pour remplir le vide quand il devient trop inconfortable à ressentir.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

J’accorde trop d’importance à ce que les autres pensent de moi;
Je crois que mon entourage est toujours en attente de quelque chose de ma part;
Et je mets la barre tellement haute que l’échec est inévitable.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Je veux satisfaire tout le monde au point d’agir comme un robot qui réalise des actions sans en avoir ni envie, ni besoin;
Je veux réussir à tout prix à être une bonne maman, une bonne épouse, une bonne professionnelle;
Je cherche en permanence à montrer que je suis quelqu’un de bien.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Je culpabilise d’avoir oublié le fruit de la collation, de rendre le livre à la bibliothèque ou le bonnet de bain pour aller à la piscine;
Je crains des reproches si la maison n’est pas propre, si le repas n’est pas cuisiné ou si le frigo est vide;
Je reçois les émotions des autres de plein fouet, ressens leurs détresses tues et les porte sur mes épaules sans en avoir la mission.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

J’ai toujours peur que tout s’arrête, que les enfants tournent mal;
J’ai peur de n’être plus digne d’amour;
J’ai peur de ne pas savoir comprendre me petits ou comment dialoguer avec eux.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Je me pose une multitude de questions auxquelles je dois répondre seule;
J’entend les compliments sans les accepter;
Je souris parce que c’est ce qu’on attend de moi.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Je fais des pieds et des mains pour être forte et pour ne pas flancher;
J’entretiens toujours cette image à l’antipode des sentiments enfouis au fond de mes tripes;
Je me compare et me trouve toujours moins bien.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

J’aime les défis pour me prouver que je suis capable;
J’ai besoin de tendresse, de câlins, d’entendre des mots d’amour pour m’apaiser;
J’ai sans cesse besoin d’être rassurée.

Je suis une femme et une maman et je manque de confiance en moi.

Je m’en veux d’être cette personne qui doute et qui a souvent la sensation d’être un poids pour ceux qu’elle aime;
Je ne sais pas me prioriser ni prendre suffisamment soin de moi;
Je me fais passer en dernier parce que je pense que je ne vaux pas mieux que ça.

La relation que l’on entretient avec nous-même détermine aussi celles que nous entretenons avec les autres. Il n’est pas nécessaire de rentrer dans une case. Il n’est pas nécessaire d’être toujours plus. Il n’est pas nécessaire de viser la perfection. La perfection n’existe pas. Faire de son mieux, c’est faire assez.

« Que vos choix reflètent vos espoirs et non vos peurs » – Nelson Mandela

Crédit : Anchiy/istock.com
Nadège Pineur
NADÈGE PINEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *