Les mamans sont fatiguées

maman fatiguée avec enfant

Les mamans sont fatiguées, oui, elles sont exténuées.

Car au-delà de l’aspirateur à passer, de la brassée de foncé à plier et des repas à préparer virevoltent dans leur tête la liste d’épicerie, les rendez-vous à prendre, les cadeaux de fêtes d’anniversaire et toutes ces autres choses dont la responsabilité leur incombe trop souvent comme si personne d’autre n’était doté des capacités pour s’en charger.

Les mamans sont fatiguées, oui, elles sont au bout du rouleau.

Parce que plutôt que de les décharger d’une partie du poids qu’elles portent sur leurs épaules, on leur propose de les aider en exécutant des tâches qu’elles doivent dicter. Puis, on leur reproche de ne pas accepter que les choses soient faites autrement qu’à leur manière et on préfère les laisser faire.

Les mamans sont fatiguées, oui, elles ont besoin de repos.

Parce que lorsqu’elles lèvent le drapeau blanc, il arrive encore trop souvent qu’on leur dise qu’elles sont super, qu’elles ont de quoi être fières, sans toutefois lever le petit doigt pour les appuyer avant de se surprendre de les voir s’écrouler.

Les mamans sont fatiguées, oui, elles en ont marre.

Car si beaucoup de papas s’impliquent maintenant activement, encore trop se contentent d’attendre les ordres de leur Germaine ou pire encore, considèrent que tout ce qui touche la maisonnée ne devrait pas faire partie de leurs corvées.

Les mamans sont fatiguées, oui, elles veulent un moment de répit.

Parce que nous ne vivons plus à l’époque où l’homme quittait la maison pendant que la femme prenait soin du foyer mais que dans beaucoup de familles, on agit encore comme tel. Que depuis leur entrée sur le marché du travail, trop de mères font maintenant un double shift au bout duquel elles s’effondrent de fatigue sans trop savoir comment elles trouveront l’énergie d’affronter la journée après la nuit.

Les mamans sont fatiguées, oui, mais ce n’est plus assez de le dire et de le reconnaître.

Depuis des années, elles répètent qu’elles ont besoin d’être soutenues, qu’un véritable partage des responsabilité s’effectue.

Et il est grand temps que tous ceux qui n’avaient pas encore compris réalisent que les choses doivent changer sans quoi ils pourraient bien être surpris de voir les mamans cesser d’accepter de se fendre en quatre sans merci ni sans la moindre équité.

Crédit : Bricolage/Shutterstock.com
logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *