À mes enfants, pardon pour ce monde

petit garçon triste

Mes enfants,

Pardon pour ce monde qui a à la fois tant à vous offrir et tant à vous prendre.

Je sais que tout l’amour que j’ai pour vous ne le changera pas, mais j’espère qu’il vous aidera à vous y préparer, à vous y plaire et à en faire un monde meilleur.

J’aimerais que le regard malveillant des autres ne vous atteigne jamais alors qu’il me pèse encore si souvent.

J’aimerais que vous préfériez l’empathie au jugement bien que je sache que l’inverse est tellement plus simple.

J’aimerais qu’être la personne que vous souhaitez soit une évidence pour vous et pour les autres.

J’aimerais vous donner le goût de l’écologie et l’amour de votre planète bien que je vous laisse une terre en sursis.

J’aimerais vous faire prendre la mesure de la chance que nous avons au quotidien bien qu’il soit plus facile de vous plaindre.

J’aimerais vous donner le goût de l’effort et du dépassement de soi parce qu’il n’est jamais trop tard pour avancer.

J’aimerais que vous appreniez à vous écouter et vous connaitre pour ne pas dépasser vos limites comme je le fais moi-même si souvent.

J’aimerais que vous aimiez le monde en vrai et pas derrière un écran.

J’aimerais que vous découvriez les plaisirs de la vie sans en abuser ou vous perdre dans ses excès.

J’aimerais que le seul influenceur de votre vie soit vous-mêmes grâce à vos expériences et vos rencontres.

J’aimerais vous éviter de tomber et de faire des erreurs, mais elles sont nécessaires et formatrices.

J’aimerais que votre réussite rime pour vous avec bonheur et non performance ou reconnaissance.

Le monde tel qu’il est est magnifique, mais ce que nous en faisons trop souvent est bien loin de ce que j’espère pour vous.

Mes enfants, vous qui êtes devenus mon monde dès l’instant où vous avez vu le jour, je ne sais pas comment vous apprendre à être et faire mieux que moi. Toutefois j’ose espérer vous transmettre les valeurs qui me font encore grandir et vous permettront de faire de notre monde un monde meilleur.

Crédit : Ann in the uk/Shutterstock.com
Marion
MARION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *