Petite maman, n’oublie pas que tu es aussi une femme

maman et bébé endormi

Petite maman, n’oublie pas que tu es aussi une femme.

À travers toute l’attention que tu donnes à tes petits, n’oublie pas de prendre soin de toi parce que le bien-être de tes enfants commence par le tien.

Petite maman, n’oublie pas que tu es aussi une femme.

À travers toutes les corvées que tu fais pour la maison, ton enfant ton conjoint, n’oublie pas de prendre le temps de penser à toi et de te détendre car tu t’écrouleras sous le poids de la fatigue si tu ne prends pas le temps de le faire.

Petite maman, n’oublie pas que tu es aussi une femme.

À travers toutes tes nuits blanches, assure-toi de trouver le temps de rattraper quelques-unes des heures de sommeil perdues; demande de l’aide, ne crains pas de faire garder ton enfant ne serait-ce qu’une nuit pour te reposer complètement et reprendre des forces .

Petite maman, n’oublie pas que tu es aussi une femme.

Choisis tes combats quand tout semble impossible. Le ménage, le lavage et le ramassage peuvent être remis à demain tandis que ta santé ne peut pas attendre et que les moments avec ton enfant ne reviendront pas .

Petite maman, n’oublie pas que tu es aussi une femme.

Respecte-toi. Même si des dizaines de gens veulent voir ton tout nouveau-né ou que ta famille multiplie les invitations à souper en famille, si tu te sens épuisée, pas assez en forme, tu as le droit de refuser.

Petite maman, même si tu es devenue mère, tu es aussi une femme. Une femme qui a le droit à des moments à elle seule. Une femme qui a le droit de prendre le temps de prendre soin d’elle. Une femme qui a le droit au repos. Imposer tes limites, demander de l’aide et prendre du temps pour toi ne font pas moins de toi une maman, mais une femme qui s’écoute et qui désire être plus que  l’ombre d’elle-même.

Crédit : christinarosepix/Shutterstock.com
Katry Gagné
KATRY GAGNÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *