Petite maman, prends le temps de t’arrêter

mère arrêter

Petite maman,

Je sais que les heures de toutes tes journées se succèdent follement. Que tu as souvent du mal à appuyer sur la pédale de frein de cette course quotidienne effrénée que tu mènes chaque jour. Mais, petite maman, prends le temps de t’arrêter car il y a de tant petits moments qui passent devant tes yeux sans que tu t’en imprègnes réellement. Immobilise tes pensées. Fige le flot du temps. Capture ces précieuses petites secondes de beau et de doux qui te sont accordées. Ramène-les tout près de ton cœur, le temps qu’il s’en remplisse.

Prends le temps de t’arrêter quand ton enfant accourt vers toi parce que tu lui as manqué quelques heures.

Prends le temps de t’arrêter quand la lueur du soleil se pointe le bout du nez dans ta maison au petit matin et que sa luminosité embellit tout autour.

Prends le temps de t’arrêter quand tu bois ton café du matin, aromatisé à la perfection, juste avant que la journée ne démarre.

Prends le temps de t’arrêter quand tu sens ce désir que celui que tu aimes éprouve toujours pour toi.

Prends le temps de t’arrêter quand la tendresse que ce dernier te témoigne au quotidien vient déposer sur tout ton être une trainée de bonheur doux et rassurant.

Prends le temps de t’arrêter quand ton enfant te nourrit de ses câlins si réconfortants, autant pour lui que pour toi.

Prends le temps de t’arrêter quand le rire pur et sincère de celui-ci franchit tes oreilles.

Prends le temps de t’arrêter quand Morphée a enveloppé tes marmots de ses bras et que tu scrutes leurs visages parfaits, apaisés.

Prends le temps de t’arrêter quand tu lèves la tête vers le ciel une fois qu’il s’est assombri et habillé d’étoiles et que l’espoir rejaillit.

Prends le temps de t’arrêter quand tu remarques que ton enfant a bien assimilé ce que tu lui as appris, que ce soit une habileté sociale, une chanson ou une meilleure gestion de ses émotions.

Prends le temps de t’arrêter quand tu vois que l’amour vibre encore si fort dans les yeux de ton amoureux lorsqu’il te fixe de ce regard qui veut tout dire.

Prends le temps de t’arrêter quand ton enfant se réveille et te tire hors du lit parce que tu es sa personne préférée, les cheveux tout dépeignés dans son pyjama qui le rend croquable.

Prends le temps de t’arrêter quand tu partages un moment avec ta bonne amie, à jaser de tout, de rien. De la vie.

Prends le temps de t’arrêter quand celui qui partage ta vie déverse des mots doux au creux de ton oreille. Lorsqu’il te couvre de caresses qui te rappellent que tu es exactement là où tu dois être.

Prends le temps de t’arrêter quand la sérénité de te retrouver dans ses bras te gagne, le soir venu

Prends le temps de t’arrêter quand la candeur des propos de tes enfants réussit à t’arracher un sourire et te pincer le cœur tellement ils sont adorables.

Prends le temps de t’arrêter quand de doux compliments venant d’eux ou de celui que tu aimes viennent à tes oreilles.

Prends le temps de t’arrêter quand les cris de joie de tes cocos te gonflent le cœur de satisfaction de leur faire plaisir avec une surprise, aussi banale soit-elle.

Prends le temps de t’arrêter quand les petits bisous mouillés de tes petits viennent frôler ta joue.

Prends le temps de t’arrêter quand viennent les moments de lecture, collés, enveloppés, avec tes enfants.

Prends le temps de t’arrêter quand la magie se colle aux pupilles de ta descendance, peu importe la raison.

Prends le temps de t’arrêter quand le repas que tu as soigneusement préparé à tes petits est apprécié à sa juste valeur.

Prends le temps de t’arrêter quand les petites mains douces de ton enfant viennent s’agripper à la tienne pour ne jamais te perdre.

Prends le temps de t’arrêter, petite maman. Car les moments qui passent ne reviendront pas.

Crédit : True Touch Lifestyle/Shutterstock.com
Vanessa Fuoco
VANESSA FUOCO

Une réflexion sur “Petite maman, prends le temps de t’arrêter

  1. […] Petite maman, Je sais que les heures de toutes tes journées se succèdent follement. Que tu as souv... https://allaux.com/petite-maman-prends-le-temps-de-tarreter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *