À toutes les mamans

mother kiss kid's head

Aux mamans expérimentées et aux nouvelles mamans;
Aux mamans pleines de fierté;
Aux mamans émerveillées;
Aux mamans fatiguées, épuisées, éreintées;
Aux mamans déprimées ou hormonales aux émotions intensifiées.

Aux mamans jeunes;
Aux mamans-enfants;
Aux mamans vieilles;
Aux mamans de mamans;
Aux mamans écoeurées d’entendre “maman” toute la journée;
Et à celles qui sont atterrées de ne jamais entendre ces mots prononcés.

Aux mamans en danger qui doivent se protéger;
Aux mamans violentées, violées, séquestrées. Aux mamans aux enfances volées qui veulent se réparer;
Aux mamans mal aimées;
Aux mamans maltraitées;
Aux mamans libérées qui apprennent à aimer.

Aux mamans poules;
Aux mamans ours;
Aux mamans sévères;
Aux mamans douces;
Aux mamans traumatisées;
Aux mamans courbaturées;
Aux mamans coupées, déchirées et charcutées.

Aux mamans qui se les font enlever;
Aux mamans qui se font juger;
Aux mamans qui se résignent à les donner;
Aux mamans de courte durée ou expirées;
Aux mamans qui veulent donner une meilleure vie à leurs protégés.

Aux mamans qui espèrent;
Aux mamans qui attendent;
Aux mamans qui donneraient cher pour un peu de fertilité;
Aux mamans de coeur prêtes à défier des continents pour adopter;
Et aux mamans qui ont vu arriver un arc-en-ciel tant désiré.

Aux mamans improvisées;
Aux mamans dépassées;
Aux mamans qui ont hésité à rejoindre la maternité;
Aux mamans challengées;
Aux mamans tourmentées;
Aux mamans reportées qui choisissent leur liberté.

Aux mamans au singulier deux fois plus dévouées;
Aux mamans au carré qui veulent juste le droit de s’aimer;
À celles pour qui les mots de la maternité ne conviennent pas à leur identité;
Qui n’en peuvent plus de se justifier, qui veulent juste leur part de parentalité.

Aux mamans grandes;
Aux mamans petites;
Aux mamans complexées;
Aux mamans qui veulent être bien soignées peu importe le poids sur leurs pieds.

Aux mamans angoissées qui sentent l’immense responsabilité;
Et qui ont peur de quitter l’hôpital où elles sont tant appuyées;
Aux mamans qui sont terrifiées à l’idée de ne jamais ramener à la maison leur amour de bébé.

Aux mamans colorées qui doivent expliquer la précarité de leur droit d’exister;
Aux mamans handicapées, peinées de savoir que leur merveille ne pourra pas voler;
Aux mamans endeuillées qui auront besoin de spiritualité;
Aux mamans au coeur brisé qui font naître un bébé ailé;
Aux mamans qui n’ont pas de mots pour exprimer la douleur de leur injuste réalité.

C’est merveilleux et terrible en même temps, mais rien au monde n’est aussi grand que votre coeur. Tout ce que vous faites compte. Aucune erreur n’est irréparable. Et personne ne saurait mieux aimer votre enfant que vous le faites chaque jour.

Crédit : Halfpoint/Shutterstock.com
Stéphanie Michaud
STÉPHANIE MICHAUD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *